La saison des palmarès est lancée

À peine les palmarès internationaux des universités et des business schools ont-ils fini de fleurir que s’ouvre la saison française avec l’Etudiant et Le Figaro. Pour les écoles de management suivront Le Point et enfin Le Parisien (Challenges se contente d’un palmarès tous les deux ans). Pour les écoles d’ingénieurs le spectre est moins large puisque seuls l’Etudiant et L’Usine nouvelle s’y risquent. Enfin, les universités seront jugées sérieusement sur leurs masters par l’Etudiant. Le tout avec des impacts différents : si pour les écoles de management l’enjeu est majeur, les écoles d’ingénieurs commencent juste à s’intéresser à leur classement. Quant aux universités, ce sont essentiellement les IAE et les masters en gestion qui d’en préoccupent.

Tout doit être vérifié !

Les directeurs d’école s’arrachent parfois les cheveux devant les questions toujours renouvelées des « questionneurs », notamment ceux de l’Etudiant. Mais se félicitent finalement de constater que Philippe Mandry et son équipe ne laissent rien passer.… Lire la suite

2013-2014 : le « classement des classements » des écoles de management

La « saison » des classements arrive vraiment à son terme avec la publication de celui du Parisien Aujourd’hui en France. Après d’être  appuyé ces deux dernières années sur le seul classement du Sigem pour réaliser son palmarès mais, le nombre d’écoles post prépas fondant comme neige au soleil, Le Parisien a décidé cette année de réaliser un palmarès proche de celui des quatre autres « classeurs » (dans l’ordre des publications Le Figaro, l’Etudiant, Challenges et Le Point) c’est-à-dire fondé sur un questionnaire.

Proche des autres le classement du Parisien réserve quelques différences comme la très bonne place 17ème place ex aequo de l’EM Normandie (classée 22 ou 23ème ailleurs) et de l’ESG (classée plutôt entre la 23ème et la 30ème place). Sinon le top 5 est le même que d’habitude (HEC, Essec, ESCP Europe, EM Lyon et Edhec ex aequo) devant une ESC Grenoble qui a pris le meilleur sur Audencia (7ème, ex aequo avec Kedge et Skema).… Lire la suite

U-multirank : beaucoup de bruit pour…

Le très attendu classement Umultirank (@UMultirank), promu par la Commission européenne pour concurrencer ceux de Shangaï ou du Times Higher Education, a été mis en ligne cette semaine. Pour le moment seulement 852 établissements d’enseignement supérieur du monde entier (dont 62 en France ou 39 pour le Royaume-Uni) sont analysés. Beaucoup d’établissements ont en effet refusé de répondre – par exemple les universités de la LERU comme l’UPMC ou Strasbourg – alors que ceux qui s’y sont attelés ont beaucoup souffert face à des questionnaires un peu surdimensionnés. Et d’autres ont, semble-t-il, été tout simplement oubliés.


Si toutes les disciplines sont traitées, des focus sont réalisés sur quatre d’entre eux : la physique, l’ingénierie électrique, l’ingénierie mécanique et le management (« business studies »). Histoire de se faire une opinion et sans parler d’une ergonomie assez déficiente (lors d’une recherche on voit par exemple seulement trois établissements à la fois sans descendre le curseur), voici les résultats de quelques recherches que pourraient effectuer les étudiants.… Lire la suite

Recherche en management : les business schools américaines toujours largement dominantes

Le classement de la recherche dans les business schools réalisé par la Jindal school de l’université du Texas à Dallas s’appuie sur l’observation des publications dans 24 revues sur les cinq dernières années. L’occasion de constater l’explosion du nombre d’articles publiés : 9174 dans cette dernière période contre 5879 entre 2000 et 2204.

Le classement est toujours très largement dominé par les business schools américaines qui sont 71 dans les 100 premières. Dans ce classement, dominé par Wharton devant Harvard, NYU Stern et Michigan Ross, la première business school non américaine est l’Insead (14ème). En Asie, la Hong Kong University of Science and Technology est la plus performante et occupe la 29ème place.  Deuxième business school française classée, HEC est à la 64ème place et en gagne six par rapport au précédent classement.

Au-delà du classement, Jindal publie également un indice qui marque la domination absolue de Wharton dont le score (190,55) est très largement supérieur à celui de Harvard (132).… Lire la suite

Les classements des écoles de commerce en question: l’Etudiant face au Figaro

Comparons les classements de l’Etudiant et du Figaro pour tenter de comprendre ce qui les sépare. À cet effet j’ai la semaine dernière – vous avez d’ailleurs été très nombreux à venir le consulter sur notre blog – compilé les trois grands critères de l’Etudiant (excellence internationale, excellence académique et proximité de l’entreprise) afin de créer un véritable classement tel que l’Etudiant en publiait auparavant.

Comparons. Si Le Figaro et l’Etudiant sont d’accord pour donner la première place à HEC, l’Essec est à égalité avec elle pour l’Etudiant quand elle plonge à la quatrième place pour Le Figaro. Au total, même si ce n’est pas exactement dans le même ordre, le top 5 (HEC, Essec, ESCP Europe, EM Lyon, Edhec) est le même dans les deux classements.

Juste derrière, Audencia est 6ème pour l’Etudiant mais seulement 10ème pour Le Figaro. L’ESC Grenoble est en effet 6ème pour Le Figaro quand elle est 7ème pour l’Etudiant alors que Kedge et Neoma (toutes deux 10ème pour l’Etudiant) sont 7ème et 8ème pour Le Figaro.… Lire la suite

Classement des écoles de commerce de L’Express-l’Etudiant: que donnerait un « vrai » classement général?

En reprenant essentiellement les trois grands tableaux des classements de l’Etudiant consacrés à l’excellence académique, à l’excellence internationale et à la proximité avec les entreprises, L’Express en revient finalement aux fondamentaux. Loin des classements interactifs de l’Etudiant – qui connaissent un grand succès d’audience -, le lecteur n’en retiendra certainement que quelques grands enseignements.

D’abord que du point de vue académique si la « bande des trois » reste toujours la même (HEC, ESCP Europe, Essec), une bande des quatre est en train de se constituer dans laquelle l’EM Lyon et l’Edhec sont rejointes par l’ESC Grenoble et l’Iéseg et dont ne fait plus partie Audencia. Et que juste derrière cette dernière la surprenante ESC Rennes a rejoint Kedge et dépasse maintenant l’ESC Toulouse, Neoma ou encore sa partenaire de l’EM Strasbourg.

Ensuite qu’à l’international HEC et l’Essec sont toutes deux devant un petit groupe constitué de l’Edhec, l’ESC Grenoble (encore elle) et ESCP Europe (l’EM Lyon est seulement 13ème en dépit de son campus de Shangaï) puis un groupe plus important dans lequel on retrouve l’ESC Rennes aux côtés d’Audencia, l’ESC Montpellier (qui annonce plus de 40% de doubles diplômés à l’international !), Kedge ou encore l’Iéseg.… Lire la suite

« Mon » classement de l’Etudiant

Avec sa nouvelle méthodologie qui revient à ne plus faire de classement général pour donner la priorité à l’individualisation des classements selon les intentions des internautes, letudiant.fr lance une superbe application totalement interactive (explications complètes sur toutes les potentialités du site sur YouTube) qui permet tous les classements. Moi-même ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, je vous propose ci-dessous « mon » classement réalisé à partir de cinq grands critères qui me paraissent cruciaux si on choisit de mesurer l’excellence d’une grande école de commerce aujourd’hui : les labels internationaux, les étoiles CNRS par professeur, le nombre de professeurs internationaux d’excellence, le salaire à la sortie et le taux de sélectivité. J’y ajoute la satisfaction des étudiants.

Olivier Rollot (@O_Rollot)

 … Lire la suite

Masters en management : la France demeure leader mais…

Parmi les 70 business schools dont les masters en management classées cette année par le Financial Times dix-sept sont françaises. Si de nombreuses grandes écoles françaises perdent des plumes dans ce nouveau classement, la France n’en maintient donc pas moins son rang de nation leader des business schools devant le Royaume Uni. Les deux fusions, qui lui ont fait perdre deux établissements classés mais aussi pas mal de places, sont en effet compensées par deux entrées : l’Iéseg et l’ESC Rennes school of business qui intègrent pour la première fois le classement grâce à leurs accréditations Equis et AACSB.

Une école allemande dans le trio de tête

Sur le podium, si l’ESCP Europe ne retrouve toujours pas sa première place de 2010, elle n’en reste pas moins deuxième derrière l’inoxydable Saint-Gallen, leader depuis maintenant trois ans. Ces deux écoles sont rejointes pour la première fois sur le podium par la WHU Beisheim, une école de management privée qui n’était pas classée l’année dernière mais était 6ème en 2011.… Lire la suite