Fête de la science : comment les femmes s’orientent dans les études scientifiques

Réalisée par le cabinet Global Contact pour Orange à l’occasion de la Fête de la science, l’étude «Mutationnelles» s’intéresse à la place des femmes dans les filières scientifiques et techniques. Son constat: le déclin du nombre de jeunes filles qui s’orientent vers les études scientifiques et techniques a enfin été stoppé. Sur les trois dernières années, le nombre d’élèves et d’étudiantes dans les filières scientifiques et techniques a même augmenté de 2009 à 2011. Pour autant, les choix d’orientation n’en restent pas moins très sexués et expliquent la faible représentation des femmes dans beaucoup de filières techniques qui résistent très bien à la crise : alors que le marché de l’emploi perd 2% entre 2008 et 2012 en Europe, les créations d’emplois dans les sciences et technologies ont progressé de 10% dans la même période en France.

Des choix d’orientation toujours stéréotypés

«Malgré ces chiffres encourageants, les femmes restent minoritaires dans les formations scientifiques et techniques (34%), et s’orientent de plus en plus vers des métiers considérés comme plus féminins», regrette Claudine Schmuck, auteure de l’étude.… Lire la suite

Diversité dans l’enseignement supérieur: 12 grandes entreprises veulent utiliser leur taxe d’apprentissage pour faire pression

«L’intelligence est partout, il faut aller la chercher.» Benjamin Blavier, délégué général de l’association Passeport Avenir, a publié il y a quelques semaines un manifeste dans lequel douze grands patrons (Stéphane Richard pour Orange, Guillaume Pépy pour la SNCF ou encore Luc-François Salvador pour CapGemini), s’engagent «pour l’égalité des chances dans l’école et lentreprise». «Les grandes entreprises ont beaucoup muri et nommé des responsables diversité qui sont aujourd’hui associés aux décisions des services des ressources humaines», se félicite Benjamin Blavier.

Les entreprises signataires du manifeste ne veulent plus aujourd’hui laisser à l’enseignement supérieur la seule responsabilité de former des jeunes issus de tous les milieux sociaux. Leur constat est clair et rejoint toutes les études menées en France ces vingt dernières années: «Selon votre naissance, votre entourage, et vos moyens, l’accès aux études supérieures, en particulier celles qui préparent aux responsabilités dans les entreprises et les administrations, reste inéquitable».… Lire la suite