« Cette double accréditation nous donne un nouvel avantage concurrentiel de poids en France et à l’international » : Jean-Guy Bernard (EM Normandie)

L’EM Normandie vient d’obtenir l’accréditation Equis qui complète l’AACSB déjà obtenue en 2014. Son directeur général, Jean-Guy Bernard, précise sa stratégie.

Olivier Rollot : Qu’est ce que cette double accréditation représente pour vous ?

Jean-Guy Bernard : Après l’obtention d’EPAS pour le Programme Grande Ecole en formation initiale en 2011 et de l’AACSB en 2014, l’accréditation EQUIS est une consécration qui fait entrer l’EM Normandie dans le cercle très restreint des meilleures business schools mondiales. Décrocher EQUIS constitue en quelque sorte le point d’orgue de notre plan stratégique quinquennal qui s’achève fin 2016. Elle récompense la réussite de notre stratégie et de notre modèle académique et le succès de notre démarche qualité entreprise durant ces dernières années. C’est le fruit de l’important travail de toute une équipe qui est gratifié et nous sommes tous très fiers du chemin parcouru et de cette belle évolution de l’école. J’ajoute que le fait de nous engager dans le système des accréditations nous a permis de faire considérablement évoluer la structure d’un point de vue qualitatif.… Lire la suite

«Il y a un ridicule assez français à vouloir additionner les accréditations»: entretien avec Frank Vidal, directeur général d’Audencia Group

Directeur général d’Audencia Group depuis 2011, Frank Vidal est à ce titre à la tête d’un ensemble qui réunit deux écoles de management, dont l’une des toutes meilleures, Audencia Nantes, et une école de communication. Il revient avec nous sur les spécificités de son école à un moment stratégique pour l’ensemble des formations en management.

Olivier Rollot : Certaines écoles de management fusionnent, d’autres établissent des conventions entre elles, vous avez choisi une toute autre voie en vous rapprochant d’une école d’ingénieurs, l’École centrale de Nantes. Pourquoi ?

Frank Vidal : Nous ne croyons pas à des fusions entre des écoles, parfois éloignées de 600 km, qui font le même métier et s’amènent finalement peu les unes aux autres. La fusion entre identiques ne nous intéresse pas. Nous avons préféré travailler sur les relations entre management et ingénierie en nous rapprochant d’une école d’ingénieurs. Nous tissons maintenant des axes de coopération étroits qui doivent prendre la forme d’un rattachement d’Audencia à Centrale.… Lire la suite