IUT et prépas s’interrogent sur la future loi sur l’enseignement supérieur

Il y a maintenant quelques années que les professeurs de prépas comme les IUT se sentent régulièrement agressés par les réformes gouvernementales. Il n’est donc pas étonnant que la future loi sur l’enseignement supérieur, et notamment son futur Article L.612-3 portant sur « L’orientation des bacheliers technologiques et professionnels et le rapprochement universités CPGE », ne fasse pas exception à la règle.

Qu’est ce qui pourrait changer pour les prépas ?

« Généraliser les conventions entre chaque lycée abritant des classes préparatoires et un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur de son choix », voilà ce que propose aujourd’hui Geneviève Fioraso dans un communiqué qui fait suite aux critiques appuyées sur son projet de loi venues des représentants des prépas (lire « Les prépas dans le viseur du gouvernement » sur Le Figaro Etudiant). Un point qu’on retrouve dans une première version du projet de loi que s’est procuré Educpros.… Lire la suite

Enseignement supérieur: les contours de la prochaine loi se précisent

Résolument œcuménique car issue des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche, les contours de la prochaine loi précisant le projet du gouvernement pour l’enseignement supérieur se précisent peu à peu avec la remise à la ministre des conclusions de son rapporteur, le député Jean-Yves Le Déaut, dans un document intitulé « Refonder l’université, dynamiser la recherche » qui commence de façon assez dramatique par un « Les Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche ont révélé un traumatisme ».

Jean-Yves Le Déaut

Les collectivités locales veulent avoir leur mot à dire

Résolument œcuménique mais pas forcément consensuelle en tout, la loi devrait être marquée par un élargissement des votants au sein du conseil d’administration aux collectivités locales, organismes de recherche et aux personnalités extérieures. Devant le congrès de la Cdefi (Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs), Geneviève Fioraso, qui fut une élue locale grenobloise très impliquée dans le développement de l’offre d’enseignement supérieur, avait déjà insisté en novembre sur ce point : elle tient absolument à que tous ceux qui participent au CA y votent, y compris pour l’élection du président, un point sur lequel justement la Conférence des présidents d’université (CPU) est en total désaccord.… Lire la suite

Education, enseignement supérieur : qui sont les nouveaux ministres ?

La nomination de Vincent Peillon comme ministre de l’Education nationale est tout sauf une surprise. Chargé des questions d’éducation au sein de l’équipe de campagne de François Hollande, il est lui-même professeur et agrégé de philosophie. La surprise fut plutôt de ne pas le voir cumuler éducation et enseignement supérieur, comme le programme du PS le prévoyait et comme il l’annonçait lui-même en cette matinée de janvier quand nous le recevions au sein de l’Association des journalistes éducation et recherche.

A l’époque, « rapprocher les deux univers » était même au cœur de son projet car « beaucoup de problèmes venaient de cette séparation ». Comme au temps de Claude Allègre nous serions donc revenus à un super ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur. Mais finalement Laurent Wauquiez a un successeur : Geneviève Fioraso. A l’éducation, Vincent Peillon sera épaulé par un ministère inédit, celui de la Réussite éducative, confié à George Paul-Langevin.… Lire la suite