Un nouveau directeur pour Kedge BS

Changement dans la continuité à Kedge BS puisque c’est le numéro 2, José Milano, qui succèdera le 1er septembre à Thomas Froehlicher. En tout 11 écoles de management, dont quatre des plus prestigieuses – l’Edhec, l’Essec, Kedge et Neoma -, auront ainsi changé de directeur en 2017.

José Milano

José Milano, 47 ans, était jusqu’ici directeur général délégué de Kedge Business School après avoir rejoint l’école début 2016 en tant que directeur général adjoint en charge du « Corporate Development ». Il y a notamment mené le processus de définition du plan stratégique qui doit guider Kedge BS jusqu’en 2020. Diplômé de l’Ecole normale supérieure de Cachan en économie et gestion, d’un DEA de sociologie des organisations de Sciences Po, d’un DEA droit international économique et d’un magistère de droit des activités économiques de Paris-I ainsi que d’un certificat d’aptitude à la profession d’avocat du barreau de Paris, José Milano était depuis 2012 directeur des affaires sociales de la Fédération Française des Sociétés d’Assurances (FFSA). Il a auparavant occupé un grand nombre de responsabilités au sein de la direction des ressources humaines du groupe AXA et d’AXA France, et a été DRH et secrétaire général d’AXA Group Solutions, dont il était également membre du comité de direction.

« José Milano a constitué un excellent binôme avec Thomas Froehlicher. J’ai toute confiance en lui pour que, sous son impulsion, KEDGE Business School figure dans les premiers rangs des Business School européennes », assure le président du conseil d’administration, François Pierson, qui a choisi de confier l’école à José Milano « en plein accord avec Stanislas de Bentzmann, le futur président de l’école ».

Thomas Froehlicher dirigeait Kedge depuis 2014 après avoir successivement été à la tête de l’ICN (2002 à 2006), délégué général d’Artem (2007 à 2008) et directeur général et doyen d’HEC Liège (2009 à 2014). Il a souhaité « quitter ses fonctions afin de se consacrer à de nouveaux projets ». « Je remercie chaleureusement Thomas Froehlicher pour les trois années passées à la tête du groupe KEDGE Business School. Il laisse derrière lui une école reconnue au meilleur niveau international, triplement « full accredited » AACSB, Equis et AMBA ; école qui bénéficie aussi de deux Grades de Master ainsi que des visas d’une durée maximale pour tous ses programmes », le remercie François Pierson.

11 business schools en transition managériale

Delphine Manceau

Décidément le temps est au changement dans les écoles d’Ecricome puisqu’on c’est à peine deux semaines avant Kedge, le 12 juillet, qu’on apprenant que Delphine Manceau allait en prendre la direction à compter du 1er octobre et y succèder à Frank Bostyn. Elle était depuis mars 2016 directrice de l’ebs Paris. Quelques jours avant cette nomination on apprenait que Catherine Leblanc quittait celle de l’Essca où, là aussi, c’est le numéro 2 et directeur académique, Samir Ayoub, qui prend le relais. Autre transition en interne au sein du Groupe Edhec où Emmanuel Métais, directeur de la grande école et des MSc depuis 2015, succédera  officiellement à Olivier Oger au poste de directeur général le 1er août.

Emmanuel Métais

Dans Le Réseau Idrac (ex groupe Idrac) Laurent Espine, qui en était jusqu’ici directeur adjoint, a succédé à Jean Charroin en avril dernier. Début 2017 Jean Audouard revenait à la direction de l’Esce où il remplaçait Jérôme Caby. En avril Sébastien Tran prenait la direction de l’EMLV. Enfin on apprenait fin juin que Bruno Neil allait quitter la direction de l’ISC pour devenir le nouveau directeur général du Groupe Sup de Co La Rochelle à compter du 1er octobre 2017. Il succède à Daniel Peyron qui tenait la barre depuis 2001.

Il reste maintenant à trouver des directeurs pour succéder à Jean-Michel Blanquer à la tête de l’Essec, Olivier Aptel à celle de Rennes SB, à l’ISC et à l’ebs.

En résumé ont changé (ou vont changer) de direction cette année :

  • ebs : une succession en interne semble être à l’ordre du jour pour garantir la continuité du nouveau projet pédagogique initié par Delphine Manceau qui doit entrer en vigueur à la rentrée.
  • Edhec : Emmanuel Métais
  • Esce : Jean Audouard
  • Essca : Samir Ayoub
  • Essec : Vincenzo Esposito Vinzi, doyen des professeurs, assure l’intérim jusqu’à ce que la commission de recrutement nomme un nouveau directeur. Peut-il être celui là ?
  • Groupe Sup de Co La Rochelle : Bruno Neil
  • ISC : Tamyn Abdessemed prend le 1er septembre le poste de directeur général adjoint académique et recherche. Peut-il aller plus haut ?
  • Kedge BS : José Milano,
  • Neoma BS : Delphine Manceau
  • Rennes SB : Jean-Michel Viola, doyen associé entreprises et territoires, assure l’intérim.
  • Réseau Idrac : Laurent Espine

Et en 2016 ?

En 2016 il y avait bien sur eu des successions dans les directions générales mais bien moins nombreuses que cette année :

 

Print Friendly