PERSONNALITES, POLITIQUE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, PROGRAMMES, UNIVERSITES

Vers une disparition de la mention «gestion» en licence ?

La Commission de suivi licence travaille aujourd’hui à la simplification de la nomenclature des licences qui devrait intervenir en 2015. Dans ce cadre, il était préconisé la création d’un d’une nouvelle nomenclature du domaine droit-économie-gestion avec la création d’une licence «gestion» indépendante et dissociée de la licence «économie». La possibilité d’utiliser une mention «gestion» en licence avait d’ailleurs été ouverte il y a quelques années, parallèlement à l’existence d’une mention «économie – gestion» et d’une mention «économie».

Mais, la semaine dernière, la commission a finalement proposé qu’une seule mention en économie-gestion soit proposée au vote au Cneser. «Si cette mesure entre en vigueur, les étudiants ne se verront proposer qu’une licence unique en économie-gestion qui conduirait à un affaiblissement majeur de nos programmes de master en gestion, par destruction de nos sources principales de recrutement», redoute Jérôme Rive, président du Réseau des IAE (photo) et, à ce titre, très important recruteur d’étudiants issus de licence : «Alors que les écoles de commerce sont de plus en plus présentes après le bac avec leurs bachelors et que les conditions d’accès dans les IAE pour les bacheliers généraux vont être durcies, cela nous paraît dommageable pour l’université de ne pas proposer une filière complète en gestion».

Sans préjuger de ce qui est dans le débat du domaine de la simplification de la licence et de celui de l’opposition ancestrale entre les enseignants en économie et en gestion, une mobilisation est maintenant lancée par l’ensemble des acteurs de la gestion pour que le Cneser amende le texte en juillet et influence ainsi le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel). Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend