Alexandre Rigal

Directeur Général JUNIA

Alexandre Rigal, 45 ans, a été nommé directeur général de JUNIA (qui regroupe HEI, ISA et ISEN) à compter du 1er juin 2024. Il aura pour mission de « confirmer la trajectoire de rétablissement de JUNIA et d’accélérer sa transformation désormais engagée afin de servir la mission de l’école ». Une mission engagée en mai 2023 par son prédécesseur, Laurent Espine, qui succédait alors à Thierry Occre. Celui ci avait en effet dû se démettre suite à des problèmes de santé après trois années à la tête d’une institution qu’il avait débaptisée de son nom Yncrea Hauts-de-France. Mais la mission de Laurent Espine était interrompue dès décembre 2023 alors qu’il tentait demettre en place un plan de transformation d’une école qui faisait face à un « mur de dettes ». Depuis, si selon le site Mediacités, le « pire semble avoir été évité, c’est grâce à l’arrivée en pompier de l’Université catholique de Lille qui a réinjecté 37,5 millions d’euros ». En contrepartie, HEI aurait cédé l’intégralité de ses locaux à sa maison mère. Alexandre Rigal connait en tout cas bien Lille dont il est diplômé du Sciences Po. Passionné par l’enseignement supérieur il débute sa carrière en 2004 à la Cdefi (Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs) où il occupe plusieurs postes, notamment celui d’attaché permanent auprès du délégué général, avant d’être promu directeur exécutif, poste qu’il occupe jusqu’en 2012. Il rejoint ensuite les Arts et Métiers, où il intègre le comité exécutif en tant que directeur de cabinet du directeur général, puis en tant que directeur général adjoint. En février 2017, il y est nommé directeur général délégué. Il assure également par intérim durant 6 mois la fonction de délégué général de la Conférence des Grandes écoles (CGE) en 2019. En 2020, il rejoint Bpifrance en tant que directeur du développement et y dirige le réseau « Excellence », réunissant les 5 000 PME et ETI les plus performantes de France. Il est par ailleurs président du conseil d’administration de SUPMICROTECH ENSMM, école d’ingénieurs de Besançon, depuis décembre 2022 et membre du Conseil d’orientation du Think Tank Arts et Métiers.

Previous ArticleNext Article

Ceci fermera dans 0 secondes

Send this to a friend