ECOLES DE MANAGEMENT

« La réussite d’Audencia sur Twitter est un vrai travail d’équipe et de coordination »

Directeur de la communication et des relations institutionnelles d’Audencia, Frank Dormont (@FrankDormont) est le premier responsable de l’enseignement supérieur par son influence sur Twitter selon l’étude 2021 du cabinet HEADway Adivisory sur la « Twitter Influence » de l’enseignement supérieur. Pas de mystère il est tout simplement impliqués  : depuis neuf ans qu’il est sur Twitter il a publié pas moins de 53 000 tweets, soit un nombre moyen de 140 par semaine. Un engagement qui profite également à son école qui est la mieux classée des écoles de management cette année.

Olivier Rollot : Audencia, première école de management pour son influence sur Twitter ! Vous-même, premier responsable de l’enseignement supérieur pour cette même influence ! Comment vous organisez-vous pour communiquer ?

Frank Dormont : Notre réussite sur Twitter est un vrai travail d’équipe et de coordination. Nous rendons cohérents notre communication sur les réseaux sociaux, notre communication phygitale et notre communication naturelle en englobant nos actions marketing marque et programmes.

Cela repose également sur l’intégration de nos professeurs chercheurs dans les processus de création de contenus et leur diffusion, de nos étudiants, de nos alumni, de nos entreprises partenaires, de nos chaires et de notre Fondation sans oublier tous nos collaborateurs en France comme à l’international.

O. R : Audencia utilise un outil particulier ?

F. D : Grâce à PANKA, un outil digital dédié et créé par Audencia, nous sommes en mesure d’assurer une intégration verticale et horizontale de toutes les informations avec également une newsroom digitale, une photothèque et une vidéothèque.

Mais non, aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’existe pas aujourd’hui de robot qui permette de suivre et de construire ces tweets. On me pose souvent la question : c’est bien à la mano qu’il faut travailler.

O. R : Qu’est-ce qui explique ce résultat, cette année en particulier ?

F. D : Je crois d’abord que nous disons ce que nous faisons (et inversement). Audencia est aujourd’hui la seule école à avoir des classes de quarante étudiants dans le cadre du continuum avec les classes préparatoires. Audencia est aussi l’une des seules trois écoles à recruter exclusivement en classes préparatoires en première année, ce qui est un vrai gage de qualité. Nous ne faisons pas non plus d’expédition massive de nos étudiants français dans nos campus à l’international.

Nos projets autour de l’école de la transition environnementale, Gaïa, et notre plan stratégique ECOS nous ont également permis de rayonner cette année. Pour autant, comme le dit notre directeur général Christophe Germain, nous nous appliquons à ne jamais tomber dans le militantisme et avoir toujours la justesse dans les mots et dans le ton.

O. R : Vous le disiez : de nombreuses personnes tweetent chaque jour dans l’écosystème d’Audencia. Qui en particulier en plus de vous ?

F. D : Les trois principaux sont notre directeur, Christophe Germain (@AUDENCIADG), notre directeur des programmes, Nicolas Arnaud (@narnaudAUDENCIA) et André Sobczak (@andresobczak) le délégué général responsabilité sociétale et environnementale (RSE) de l’école. Chacun a son réseau et cela permet à la marque Audencia de rayonner vers de nombreux publics. Plus largement chaque professeur, chaque collaborateur d’Audencia reçoit une formation spécifique à la communication sur les réseaux sociaux pour y créer des contenus à forte valeur ajoutée.

O. R : A côté de Twitter quels réseaux sont prioritaires pour Audencia ?

F. D : Facebook perd aujourd’hui de l’impact vis-à-vis d’Instagram qui est aujourd’hui le réseau sur lequel il faut absolument communiquer pour nous. Tik Tok prend de plus en plus d’importance sur un public plus jeune. Avec LinkedIn nous touchons des entreprises et des alumni. Chaque réseau est adapté à un public en particulier.

O. R : Au sein de la direction de la communication ce sont les mêmes personnes qui travaillent sur tous ces réseaux ?

F. D : Trois personnes travaillent à temps complet pour communiquer sur les réseaux où ils sont polyvalents. Mais leur rôle est également d’être très attentifs à tout ce qui s’y publie et d’éviter les fake news.

 

  • Frank Dormont est né en 1967 à Taft en Californie. Il possède donc la double nationalité : française et américaine. Depuis 2012 directeur de la communication et des relations institutionnelles au sein de l’école de commerce Audencia et pilote l’Alliance stratégique Centrale-Audencia-Ensa Nantes, il a auparavant occupé des postes identiiques au sein de SECMA (Groupe Roullier), LOCATEL (Groupe Alcatel), DHL France à Paris, Deutsche Post, DCNS et CMA CGM à Marseille.
Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend