Non classé

L’année des logos

En quelques mois on a vu fleurir les nouveaux logos (École polytechnique, Grenoble EM, université de Bordeaux, IAE France etc.) au fronton des établissements d’enseignement supérieur à un rythme inégalé. Des créations qui en annoncent beaucoup d’autres en cette année de fusions et de créations de Comue.

Un message à faire passer

Un logo ce n’est pas qu’une image, c’est aussi l’occasion de délivrer des messages et, pour les IAE, de changer même de nom en devenant des « écoles universitaires de management ». « L’enquête que nous avons menée l’année dernière nous avait prouvé que la mention IAE était importante pour nos entreprises partenaires comme nos anciens », commente Jérôme Rive, le président d’IAE France. Il a donc été décidé de garder le même nom générique tout en le stylisant et en adoptant une nouvelle définition dans le logo. « En choisissant le violet nous avons voulu montrer notre différence mais aussi nous singulariser dans les salons où tous les logos concurrents sont partagés entre le rouge et le bleu », confie Édouard Gassin dont l’agence Campus Communication a réalisé la nouvelle identité visuelle en compagnie du designer Gérard Caron.

Rassembler les équipes

Occupant une place centrale auprès de beaucoup d’universités, le cabinet Campus Communication est aujourd’hui sollicité par beaucoup d’universités – il travaille sur la refonte ô combien symbolique du logo de Paris 1 Panthéon Sorbonne – mais aussi des futures Comue. Sur un marché aussi porteur cette année, le problème est alors de prendre de temps nécessaire pour conduire une identité visuelle à maturité. La création du tout nouveau logo de l’École polytechnique, fin 2013, est en cela emblématique. Reprenant un dossier engagé par ses prédécesseurs, Jacques Biot, le président de l’école, a largement consulté les personnels pour faire émerger un logo fortement appuyé sur les valeurs de l’école (le fameux X plus la reprise du blason – la «pucelle » – historique) agrémenté d’un « l’ » qui marque son ancrage français.

Mais là encore il s’agissait aussi de faire passer un message avec la mention « Université Paris Saclay » que Polytechnique était alors la première à revendiquer. Lors de son discours de (faux-vrai) départ du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso présentait même cette mention d’« université Paris Saclay » sur le logo de l’X comme l’une des « grandes satisfactions » de son ministère.

Un style commun ?

Deux autres logos importants ont été créés cette année : celui de Grenoble École de Management et de l’Université de Bordeaux. Dans le premier cas il s’agit d’une nouvelle identité visuelle et dans le second d’une création pour une université qui regroupe les anciennes Bordeaux 1, 3 et 4. Dans les deux cas ce sont des logos relativement sobres qui laissent la part belle au noir et donnent une impression de sérieux tout en les projetant à l’international avec la mise en avant de villes bien connues.

Pour Grenoble EM c’est aussi une vraie rupture avec la disparition de son célèbre dauphin. «Nous avions de plus en plus de mal à en expliquer la signification à l’étranger et nous avons donc choisi un nouveau logo plus facile à expliquer dans lequel le « G » de Grenoble a beaucoup d’impact», explique ainsi Benoît Aubert, le directeur marketing et développement de GEM. Comme dans la mode IAE France, École polytechnique, université de Bordeaux ou Grenoble EM imposent des styles qu’on retrouvera dans bien des futures créations.

Olivier Rollot (@O_Rollot)

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend