ECOLE D’INGÉNIEURS

Alpha + Puissance 11 = Puissance Alpha

Les 11 écoles d’ingénieurs du concours Puissance 11 et les 5 du concours Alpha se sont réunies pour constituer une nouvelle association portant le concours Puissance Alpha. Avec 6 000 candidats en 2017 pour Puissance 11 et 2700 pour Alpha, le concours Puissance Alpha se positionne comme le 1er concours des écoles d’ingénieurs postbac associatives en France. « Face à une orientation compliquée, une offre pléthorique et atomisée nous voulons apporter une meilleure visibilité en permettant d’être candidat à 16 écoles avec une seule candidature », explique le président de l’association et directeur d’Yncrea Hauts-de-France, Jean-Marc Idoux. En tout 3000 places seront proposées cette année pour un nombre de candidatures que l’association imagine entre 7000 et 8000 selon le nombre de redondances qui existaient auparavant. A moyen et long terme ce sont 10 000 candidats qui sont espérés provenant essentiellement du bac S mais aussi des bacs ES, STI2D, STL et STAV.

Toutes les écoles membres du nouveau concours bénéficient soit du statut d’EESPIG (établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général) soit sont « eespigables » soit encore consulaires. « C’est la preuve que nous dépensons toutes nos ressources pour nos écoles sans en faire remonter dans des structures lucratives pour payer des locaux ou des droits à l’image », insiste Gérard Pignault, secrétaire général du concours et directeur de CPE Lyon.

Dans l’avenir d’autres écoles pourraient adhérer à l’association  – c’est déjà le cas de UniLasalle pour les épreuves écrites – qui imagine également des développements communs. « Nous pourrions travailler ensemble sur les problématiques de soutien à nos élèves primo-entrants », remarque Florence Dufour, en charge des épreuves du concours et directrice de l’EBSI. « Je ne désespère pas de voir un jour nos élèves passer d’une école à l’autre pendant leur cursus », imagine Louis Jouanny, trésorier de l’association et directeur de l’Esiea.

  • L’inscription au concours Puissance Alpha s’effectue par internet sur APB dès le mois de janvier. 40 centres d’épreuve sont ouverts dans toute la France et 8 à l’étranger (Dakar, Shanghai, Singapour, etc.).
  • Les bacheliers S passent des épreuves écrites après examen de leur dossier scolaire quand les autres sont évalués sur ce même dossier couplé à un entretien.
  • Les frais sont de 120€ pour les bacs S et 50€ pour les autres les boursiers ne déboursant rien.
  • Le nouveau site Puissance Alpha ouvrira en novembre de même qu’une application permettant de préparer les épreuves.
Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel). Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend