ECOLES DE MANAGEMENT

Audencia présente son projet #Audencia 2020

« Notre Alliance avec Centrale Nantes et l’ensa est fondamentale dans notre stratégie. » Directeur général d’Audencia Business school, Christophe Germain présente un projet #Audencia 2020 largement conçu avec ses équipes, ses étudiants et son environnement puisque ce sont 27 000 personnes qui auront remis leurs propositions sur l’avenir d’Audencia sur une plate forme dédiée ouverte en mai 2015. A la clé cinq axes de développement dont le premier reste une Alliance tout à fait originale qui va encore prendre de l’ampleur puisque Centrale et Audencia vont maintenant mettre leur recherche en commun. Une recherche encore renforcée par la création prochaine d’un « Observatoire des métiers du futur ou d’une chaire consacrée aux « politiques de la ville ».

Une école globale

Le deuxième grand chantier d’Audencia est son internationalisation. « Nous voulons devenir une école globale avec l’ouverture de deux nouveaux campus à l’international sur le modèle de ce que nous avons déjà fait en Chine », explique encore Christophe Germain, qui ne « veut surtout pas emmener des étudiants français en masse sur ces campus » mais former des étudiants de chaque pays (il pense aujourd’hui d’abord à l’Afrique subsaharienne puis à l’Amérique latine). A terme chaque campus pourrait recevoir de l’ordre de 350 étudiants et développer des BBA comme celui en voie de création en Chine. « Il s’agit d’implantations pérennes pour lesquelles nous recrutons sur place des professeurs et travaillons avec les entreprises locales. » 40% des étudiants et 50% des professeurs seront étrangers à l’horizon 2020. A cette échéance, tous les professeurs permanents enseigneront en anglais sur l’ensemble des campus.

Cap sur l’innovation

Audencia entend également déployer davantage de projets expérimentaux avec les entreprises, réadapter les rythmes d’apprentissage et développer l’alternance, tout cela participant de l’évolution de son modèle pédagogique. Audencia lance ainsi son Médiacampus en 2017, Audencia New School, un appel à projets auprès des partenaires académiques français et internationaux de l’Ecole pour insuffler de nouvelles pratiques pédagogiques ou encore Audencia Edtech, un fonds d’investissement qui investira chaque année 300 000€ dans les start-up liées à l’éducation.

De nouveaux programmes

Nouveaux mastères spécialisés, nouveaux MSc, mais aussi des certificats digitaux, Audencia entend développer son offre de formation dans ses trois axes principaux :  l’innovation, la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et la finance. Le chiffre d’affaires en formation continue, aujourd’hui de 2,5 millions d’euros, devrait quant à lui doubler avec sans doute une acquisition et el doublement de la superficie des locaux parisiens. Au total le chiffre d’affaires devrait grimper en cinq ans de 37 à 55 millions d’euros.

Olivier Rollot (@ORollot)

 

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend