Non classé

Brest Business School sous pavillon chinois

Le marché de l’éducation français intéresse décidément le groupe chinois Weidong Cloud Education qui, après avoir pris le contrôle du n°2 de la formation continue française Demos en février 2016, prend aujourd’hui celui de Brest Business School. La CCI métropolitaine de Brest (CCIM Brest) a en effet choisi le projet chinois plutôt que l’autre projet présenté par Studialis qui, Selon Le Télégramme, « tablait sur un maintien des effectifs à 450 ou 500 élèves, ce qui devait fatalement s’accompagner d’un ajustement social, quand Weidong annonçait sa volonté de tripler les effectifs à moyen terme ». Weidong prendra 70% des parts d’ESC Force Ouest, la société qui gérait Brest BS depuis son départ de France BS, tandis que la CCI de Brest en conservera les 30% restant.

Brest Business School entend aujourd’hui devenir une grande école supérieure de commerce partagée entre la Bretagne et le Shandong. L’école ouvrira aux enseignants et aux apprenants l’accès à la plateforme éducative distancielle déployée à l’échelle mondiale par Weidong Cloud Education pour déjà plus de 5 millions de clients. En tout, le déploiement du projet sur la période 2016-2020 mobilise 10,7 M€ de fonds propres dont sont 7 M€ apportés par Weidong et 3,7 M€ par la CCIM Brest. A moyen terme, ces investissements doivent permettre de multiplier par trois le nombre d’apprenants en France de la grande école (1 500 apprenants répartis sur 3 sites en France – Brest/Vannes/Paris – contre 500 actuellement sur Brest/Vannes).

  • Le groupe Weidong est basé à Qingdao, ville jumelée avec Brest et située dans la province du Shandong, elle-même jumelée avec la région Bretagne.
Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend