ECOLE D’INGÉNIEURS

Comment évoluent les effectifs des écoles d’ingénieurs ?

Le colloque annuel de la Commission des titres d’ingénieurs (CTI) s’est tenu les 6 et 7 février à Paris, au siège du MEDEF puis aux Arts et Métiers ParisTech. L’occasion de revenir sur l’évolution des effectifs des écoles membres. Selon une note de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieur (Cdefi), avec 3,5% d’augmentation de leurs effectifs en 2015-2016 – pour parvenir à 134 523 étudiants -, les formations d’ingénieur sont celles qui enregistrent la plus forte augmentation dans l’enseignement supérieur. Cette progression est avant tout portée par les écoles d’ingénieurs privées, qui ont enregistré une hausse de près de 5,7%. L’effectif d’élèves ingénieurs inscrits dans les écoles publiques sous tutelle d’un autre ministère ou d’une collectivité locale a également fortement augmenté (+5,5% contre +2,2% l’année précédente). Enfin la hausse est de 1,9% dans les écoles sous tutelle du MENESR.

130% d’étudiants supplémentaires depuis 1990

En tout, la population d’élèves-ingénieur accueillis par l’ensemble des écoles a augmenté de 10,7% au cours des cinq dernières années académiques pour passer de 121 571 à 134 523 étudiants entre 2011-2012 et 2015-2016. Une évolution homogène pour toutes les écoles puisque les écoles publiques ont progressé de 10,6% (10,4% pour les écoles sous tutelle du MENESR et 11,4% pour celles sous tutelle d’autres ministères) et ceux des écoles privées de 10,7%.

Depuis 2000-2001 le nombre d’élèves-ingénieurs a augmenté de 50%. En 26 ans, les écoles ont enregistré une croissance de plus de 130% de leurs effectifs (57 653 élèves-ingénieurs étaient recensés en 1990-1991). Les écoles privées enregistrent la plus forte augmentation durant cette période avec des effectifs multipliés par 2,7 (elles passent de 14 002 à 38 337 élèves-ingénieurs), suivies par les écoles publiques sous tutelle du MENESR (+131,7%) et les écoles sous tutelle d’un autre ministère (+86%).

La répartition des effectifs

Avec 96 186 élèves-ingénieurs (71,5% de l’effectif total), les écoles publiques totalisent le plus grand nombre d’inscrits en 2015-2016. Dans ce cadre, les écoles publiques sous tutelle du MENESR ont accueilli 75 975 élèves-ingénieurs, soit plus de la moitié de l’effectif total (56,5%), et les écoles publiques sous tutelle d’un autre ministère (ou d’une collectivité locale, essentiellement Paris) reçoivent quant à elles 20 211étudiants (15%). Les écoles privées représentent quant à elles 28,5% de l’effectif (38 337 jeunes).

Géographiquement, les académies qui enregistrent le plus grand nombre d’inscrits sont Versailles, Lyon et Créteil. Contrairement aux années précédentes – et suite au déménagement de plusieurs écoles vers d’autres communes d’Ile-de-France, Paris ne se classe pas parmi les trois académies qui accueillent la plus forte population d’élèves-ingénieurs.

Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot

Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives.
Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l’un des experts français de la Génération Y.
Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de « l’Essentiel du Sup » (newsletter hebdomadaire) et de « l’Essentiel Prépas » (webzine mensuel).
Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend