Non classé

Comment les effectifs de l’enseignement supérieur vont évoluer de 2014 à 2023

Dans une note intitulée Projections des effectifs dans l’enseignement supérieur pour les rentrées de 2014 à 2023, la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche évalue la croissance des effectifs étudiants à 9% entre 2013 et 2023. En 2023, très précisément 2 649 600 étudiants seraient ainsi inscrits dans l’enseignement supérieur français, soit 219 700 de plus qu’en 2013.

L’arrivée de classes d’âge nombreuses

Entre 2013 et 2023, le nombre de bacheliers serait en forte augmentation : + 28 500, soit +6,9% pour les bacs généraux, + 7 600, soit + 6,1%, pour les bacs technologiques et même 22,4% pour les bacheliers professionnels. Une hausse, essentiellement concentrée en 2017, 2018 et 2023, qui résulte de l’arrivée au baccalauréat des classes d’âge particulièrement nombreuses nées en 2000 et 2001 puis en 2006.

Les nouveaux inscrits

En 2023, le nombre de nouveaux entrants à l’université (hors IUT) devrait être supérieur de 5,7% à celui de la rentrée 2013. Le nombre de nouveaux entrants en IUT progresserait lui de 3,5 %. C’est en CPGE que la hausse serait la plus notable du côté des bacheliers généraux:+9,1 % (contre 11,3% de 2003 à 2013). Mais c’est en STS que la croissance serait la plus forte, +16,2%, avec l’essor du nombre des bacheliers professionnels. Sur l’ensemble des quatre principales filières de l’enseignement supérieur, les flux d’entrée en 2023 seraient supérieurs de 6,4 % à ceux de 2013, soit 29 900 nouveaux entrants supplémentaires.

Estl 105 REPERES Comment les effectifs de l’enseignement supérieur vont évoluer de 2014 à 2023 (0)125 000 étudiants de plus à l’université

En dix ans, l’université (hors IUT) gagnerait 125 200 étudiants, soit une hausse de 8,8 %, hausse intermédiaire entre celle du cursus licence (+ 8,2%) et celle du cursus master (+ 10,2%). Un dynamisme qui bénéficierait aussi à la poursuite d’études en doctorat : + 3,6%. Tous cursus confondus, les effectifs seraient croissants en sciences et STAPS (+ 19,3%), lettres et sciences humaines (+ 11,2%) et santé (+ 7,4%). En revanche, ils seraient décroissants en droit (- 2,2%) et économie (- 1,1%).

219 700 étudiants de plus dans l’enseignement supérieur

En 2023 ce sont pas moins de 2,6 millions d’étudiants qui seraient inscrits dans l’enseignement supérieur français, soit 219 700 étudiants de plus qu’en 2013. Pour l’ensemble des quatre principales filières, la hausse serait de 8,2%, soit 154 100 étudiants supplémentaires. L’augmentation la plus importante concernerait l’agrégat des « autres formations » (écoles de commerce, d’art, etc.) avec une hausse de 13,5% devant l’université hors IUT (8,8 %), les CPGE (8,2%), les formations d’ingénieurs non universitaires (6,6%), les STS (6,4%) et les IUT (4,2%).

Olivier Rollot (@O_Rollot)

Estl 105 REPERES Comment les effectifs de l’enseignement supérieur vont évoluer de 2014 à 2023 (1)

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend