ECOLES DE MANAGEMENT, ORIENTATION / CONCOURS

Concours 2023 : SESAME conserve ses écrits en distanciel

Thomas Lagathu, le directeur général du concours SESAME, présente le dispositif anti-fraude du concours SESAME

En 30 ans ce sont 180 000 lycéens qui ont candidaté au concours SESAME fondé en 1992. Cette année les 14 écoles et 17 programmes membres représentent 80% du recrutement postbac en écoles de management. « SESAME sort renforcé de la crise Covid avec un passage des épreuves écrites – en distanciel – et orales plébiscité par les candidats », assure Vincenzo Esposito Vinzi, le directeur de l’Essec et du concours SESAME qui insiste sur la « transparence du concours face à la triche en ligne » tout en regrettant « d’avoir dû éjecter plusieurs dizaines de fraudeurs ».

Le bilan 2022. En 2022 ce sont 94,2% des places ouverts qui ont été pourvues (5 292 sur 5 650) avec un « nombre de places relativement stables contrairement à d’autres » souligne le directeur du concours, Thomas Lagathu. Quelques chiffres :

  • un peu moins de 55% des candidats comme des intégrés sont des garçons ;
  • 7,2% des candidats intégrés ont des mentions très bien ;
  • 55% des candidats français viennent d’Ile de France et 13% de l’étranger avec d’abord le Maroc suivi de la Côte d’Ivoire et de la Tunisie ;
  • le taux de boursiers reste très faible puisqu’il ne dépasse pas les 5,5%.

Très logiquement la spécialité du bac plébiscitée est Sciences économiques et sociales (SES) à 72,4% devant Mathématiques (51,7%). « Alors que nous demandons aux candidats uniquement le niveau de fin de seconde en mathématiques, sans prendre en compte les enseignements de spécialité, le niveau est en baisse avec une remise à niveau nécessaire dans la plupart des écoles », constate Thomas Lagathu.

En revanche à l’oral le « niveau est de plus en plus élevé tant ils sont bien préparés », assure Sébastien Tran, le directeur de l’EMLV quand le directeur général de Kedge, Alexandre de Navailles se dit « bluffé par le degré de maturité des candidats ».

Le système anti-fraude. Pour ses écrits en ligne SESAME a choisi la solution TestWe. 63 000 sessions – d’une moyenne d’une heure – ont ainsi été scrutées cette année par 200 examinateurs pendant douze jours pour déceler d’éventuelles triches. « C’est l’équivalent de 3 000 journées audios d’enregistrement. En tout environ 10% des vidéos remontent et un bon millier sont regardées à la loupe pour décider s’il s’agit ou pas d’une fraude », explique Thomas Lagathu tout en rappelant que la « triche existe également en présentiel » : « Le dispositif anti-triche est plus efficace en distanciel ! »

 La solution met en avant les temps « suspects » – bruits, chuchotements, parents qu’on entend, etc. – comme des regards constamment posés par le candidat sur un Iphone « oublié » sur son bureau. « Nous nous étonnons aussi de voir un étudiant subitement très bon dans une matière quand son dossier scolaire dit le contraire », reprend Thomas Lagathu. De plus SESAME demande au début du passage de l’examen aux candidats de filmer leur environnement, les alentours de leur bureau et même… leurs oreilles pour valider qu’ils ne portent pas d’oreillette. Des dispositifs que certains jugent intrusifs : « Le candidat qui ne veut pas être filmé chez lui peut venir passer les épreuves dans une école », explique encore Thomas Lagathu. In fine 40 candidats ont été exclus en 2022.

Le concours 2023. En 2023 les modalités de passage du concours sont confirmées avec quelques changement cosmétiques comme un temps de passage plus court pour les questions pour « éviter qu’ils soient tentés d’aller voir ailleurs dans le temps qu’il leur reste », reprend Thomas Lagathu. Les candidats vont également pouvoir suivre une journée de concours dans les conditions du réel. Les trois sites – de présentation, de préparation et de suivi – vont être regroupés sur une seule plateforme.

En termes de communication le concours sera présent sur TikTok en janvier 2023 avec un compte propre. Avec le sire « décalé » Topito des actions anti-fraudes vont être lancées visant essentiellement les parents.

  • Le concours 2023 aura lieu le 12 avril – un jour avant le concours ACCES -, les épreuves orales du 27 avril à la mi-mai, les résultats d’admission seront révélés le 2 juin.

 

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend