ECOLE D’INGÉNIEURS

Grenoble INP – UGA trace son « Cap 2030 »

Des étudiants de Grenoble INP (Photo : Alexis Chézières)

« Contribuer à bâtir un monde durable dans lequel ingénieurs, managers et docteurs agissent ensemble en citoyennes et citoyens éclairés et engagent les transitions », Grenoble INP – UGA dévoile son plan de développement stratégique « Cap 2030 ». « Notre plan stratégique est la suite logique de l’intégration, en janvier 2020, de Grenoble IAE et de Polytech Grenoble à Grenoble INP qui comptait 6 écoles d’ingénieurs. Ce regroupement, a donné naissance à l’Institut d’ingénierie et de management, un modèle unique dans le paysage de l’enseignement supérieur français. Allier ingénierie et management nous semblait indispensable pour créer un environnement propice à l’innovation et aider les entreprises à engager leurs transitions pour bâtir un monde durable », définit Pierre Benech, l’administrateur général de Grenoble INP.

Quatre grands axes. Le plan stratégique de l’Institut d’ingénierie et de management de l’Université Grenoble Alpes (UGA), se traduit par quatre grands axes :

  • relever les défis économiques, environnementaux et sociétaux, par les formations et la recherche ;
  • amplifier la posture internationale et interculturelle ;
  • bâtir la nouvelle identité de l’institut d’ingénierie et de management ;
  • agir en communauté responsable, épanouissante et inspirante.

Le plan stratégique prévoit notamment de développer les projets au service des entreprises avec 3 projets phares :

  • la Design Factory, créée par l’Université Grenoble Alpes, qui ouvrira en septembre 2021, à l’image de la D.School de Stanford. Conçu dans l’esprit hôtel, ce lieu sera un laboratoire de créativité en lien avec les transitions environnementale, numérique et sociale, ouvert aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs et aux entreprises ;
  • en septembre 2021, Grenoble INP – UGA lancera aussi la TEN School (l’École entrepreneuriale des transitions) en partenariat avec Grenoble EM. La formation, axée sur les défis environnementaux et sociétaux, préparera les étudiants à être des acteurs des transitions du 21e siècle. 50 % du cursus sera consacré à des projets de transition réels, menés en équipe pluridisciplinaire (élèves ingénieurs, élèves managers, entreprises) ;
  • Grenoble INP – UGA est enfin partie-prenante du projet AuRorA-5R* le « Transcubateur des filières et territoires » créé en janvier 2021. Cette société coopérative à intérêt collectif aide les entreprises à créer de nouveaux modèles économiques, résilients et responsables, en mettant à leur disposition des équipes pluridisciplinaires composées de jeunes diplômés et de professionnels en mécénat ou prêt de compétences.

Le plan stratégique prévoit également de favoriser les activités de recherche partenariale et de transferts de technologie tournés vers la durabilité et les transitions. Le service Valorisation Partenariats Entreprises de Grenoble INP génère déjà aujourd’hui des revenus de près de 30 millions et est l’un des rares en France qui dégage des bénéfices.

Être exemplaire en matière de DD&RS. Tous les projets s’inscrivent dans le respect du développement durable. La dimension DD&RS sera intégrée dans l’ensemble des activités et des décisions de l’établissement. Un conseil de développement durable sera mis en place pour émettre des recommandations sur les décisions à prendre en matière de transition environnementale.

Dans le but d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030, Grenoble INP – UGA va notamment réduire de 60% les émissions de gaz à effet de serre de ses bâtiments. L’établissement a aussi mis en place une démarche « Zéro déchet en 2024 ».

  • En partenariat avec l’UDIMEC, CCI de Grenoble. Grenoble Design Factory, est une unité de services de l’Université Grenoble Alpes, qui rassemble les compétences et offres pour apprendre, innover et entreprendre pour les transitions.
Previous Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend