Non classé

Les entreprises préférées des jeunes Européens

Comme chaque année Universum publie son classement des entreprises préférées des jeunes Européens. Si du côté des étudiants en commerce/management, Google reste le grand gagnant, le reste du Top 5 a été bouleversé : EY (anciennement Ernst & Young) 2ème et L’Oréal 3ème ont échangé leurs places sur le podium. Coca-Cola intègre le Top 5 et se retrouve 4ème quand PwC (PricewaterhouseCoopers) en gagnant quatre places, ferme la marche.

Pour les élèves en ingénierie, le Top 5 est moins bouleversé. On retrouve les mêmes que l’an passé, dans un ordre différent. Siemens passe 1er en gagnant deux places, BMW Group et IBM perdent chacun une place et sont 2ème  et 3ème alors que Google et Microsoft conservent la 4ème et la 5ème place.

En ce qui concerne les entreprises françaises, L’Oréal reste la première en Europe (3ème) pour la filière Commerce/Management devant LVMH (22ème), Danone (31ème), EADS (36ème) et la Société Générale (47ème). Chez les ingénieurs, EADS est 8ème suivie de L’Oréal (21ème), Alstom (32ème), EDF (34ème), Renault (37ème) et Schlumberger (41ème).

Dans les deux classements, les étudiantes se déclarent plus intéressées par les entreprises de biens de grande consommation, comme Unilever, P&G, L’Oréal et Nestlé. Les garçons quant à eux se tournent plutôt vers des entreprises de conseil en management et les banques d’investissements comme McKinsey & Company, Goldman Sachs ou Deloitte. Garçons et filles sont en tout cas d’accord sur un point: leur objectif premier est d’assurer l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée.

En termes de rémunération attendue, les étudiants ayant les attentes les plus élevées sont les Suisses, avec un salaire mensuel moyen espéré de… 5 350€. Viennent ensuite, bien plus bas, les Allemands avec 3 260€, les français avec 2 800€ et les anglais avec 2 760€. Les autrichiens attendent quant à eux en moyenne 2 660€ et les hollandais 2 350€. Les italiens et les espagnols, plus modestes, espèrent 1 500€ par mois, les russes, 970€ et les polonais ferment la marche avec un salaire mensuel attendu de 700€.Estl 47 Intl Les entreprises préférées des jeunes Européens

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend