ECOLES DE MANAGEMENT, POLITIQUE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, PROGRAMMES

Les nouveaux MSc et mastères spécialisés accrédités par la CGE

Pour une dernière année présidée par Eric Parlebas, auquel Alain Storck vient de succéder, la commission accréditation de la CGE a rendu son verdict. Toutes écoles confondues, ce sont 20 nouveaux Mastères spécialisés (MS), 9 MSc et 4 BADGE qui sont accrédités pour 2013-2014, soit cinq MS de moins que l’année dernière et le même nombre de MSc. En tout ce sont 418 MS, 59 MSc et 97 BADGE qui sont proposés par les grandes écoles.

8 MSc et 5 nouveaux mastères spécialisés accrédités dans les écoles de management

Dans le détail, les nouveaux mastères spécialisés accrédités dans les écoles de management sont:

  • ESC Toulouse («Entrepreneuriat» et «Project Management») ;
  • Essca («Management digital et stratégie de marque») ;
  • Essec («Sénior management bancaire») ;
  • Euromed («Management stratégique, financier et organisationnel»).

Du côté des MSc on retrouve :

  • EM Lyon («Global Entrepreneurship and Innovation») ;
  • ESCP Europe («Hospitality and Tourism Management» et «Marketing and Creativity») ;
  • ESC Troyes («Innovation – création – entrepreneuriat» avec l’EPF) ;
  • HEC («Marketing», «Strategig management» et «Sustaineble development») ;
  • Ièseg («Fashion management»).

Enfin deux BADGE sont accrédités :

  • ESCP Europe («Excellence programme) ;
  • Essca («Développement managérial énergie électricité»).

15 nouveaux mastères spécialisés et 1MSc accrédités dans les écoles d’ingénieurs

Les nouveaux mastères spécialisés accrédités dans les écoles d’ingénieurs sont:

  • 2IE (Burkina Faso) («Gestion durable des mines») ;
  • AgroSup Dijon («Management de la performance industrielle des industries laitières» avec l’Ensaia) ;
  • Arts et Métiers ParisTech («IngéNUM») ;
  • Cnam («Ingénierie d’affaire, projet et risques») ;
  • École centrale Paris («Management industriel en Chine») ;
  • Ehesp («Ingénierie et management des risques en santé environnement et travail», «Management en santé») ;
  • École des mines d’Albi Carmaux («Advanced Manufacturing Processes for Aeronautical Structures)
  • EME («Eco-efficience industrielle et territoriale») ;
  • Enac («Airport management in Oman»);
  • Ensg («Architecture des systèmes d’information géographiques» avec l’Esiee) ;
  • Insa Lyon («Eclairage urbain») ;
  •  Insa Rennes («Excellence opérationnelle») ;
  •  Télecom ParisTech («Big data : gestion et analyse des données massives», «Régulation de l’économie numérique»).

Seule l’Esme-Sudria choisit cette année l’appellation MSc dans les écoles d’ingénieurs avec «Energy and control systems». Enfin deux BADGE sont accrédités : «Ingénierie de maintenance » (EI.Cesi) et «Régulation des contenus et de services numériques» (Télecom ParisTech).

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend