ECOLES DE MANAGEMENT

L’Essca fête les 20 ans de son implantation à Budapest

Alors que beaucoup d’écoles de management y pensent encore, il y a maintenant vingt ans que l’Essca a installé son premier campus à l’étranger, à Budapest. Catherine Leblanc, la directrice du groupe Essca, y est allée fêter cet anniversaire avec ses équipes. «Aujourd’hui nous y recevons plus de 700 étudiants par an, de l’Essca bien sûr mais également de toutes nos universités partenaires.» Jeremy est justement originaire du Québec: «Venir à Budapest était beaucoup plus intéressant pour moi que d’aller dans un pays où j’avais voyagé en tant que touriste». Ce grand voyageur se déclare en tout cas ravi de son séjour. Comme Lucie, une étudiante de l’Essca Paris: «Nous sommes vingt de notre promotion à découvrir ici une vie étudiante très riche… pour pas cher». Avec son colocataire elle loue en effet pour 550€ par mois un appartement trouvé sur Internet avant son départ. «Mais le grand atout de la formule est de donner un environnement international à nos étudiants avec plus de 40 nationalités représentées au cours de l’année», explique encore Catherine Leblanc.

Catherine Leblanc, la directrice de l'Essca, prononce un discours lors de la cérémonie des 20 ans de l'Essca dans la capitale hongroise

Résultat: 21 % des diplômés de l’Essca exercent à l’étranger, dont la moitié en dehors de l’Europe. Pour les former, l’Essca dispos également d’un campus à Shangaï et de nombreux accords internationaux. «Entre les quatre responsables qui voyagent régulièrement dans le monde pour signer et conforter nos accords et les six personnes qui travaillent dans nos différents sites à permettre les déplacements de nos étudiants et l’accueil des étudiants étrangers, ce sont en tout dix personnes qui sont employés à plein temps dans notre direction internationale », reprend Catherine Leblanc. L’un de ses principaux défis est maintenant de développer le réseau ACE (Alliance des écoles de commerce européenne et chinoise) qu’elle a créée en 2012 avec le soutien de l’EFMD et dont font aussi bien partie le College of Business de la Shanghai University of Finance and Economics que la Rotterdam School of Management.

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend