PROGRAMMES

Une école du développement durable : The Sustainable Design School

C’est une histoire de passionnés. En 2013 ils sont deux, deux stars du design dans leur domaine – Patrick Le Quément, directeur du style de Renault de 1987 à 2009, et Marc Van Peteghem, architecte naval – à rejoindre un projet que monte l’un des fondateurs de Strate Ecole de Design, Maurille Larivière. The Sustainable Design School (SDS) est née. « Au début nous pensions créer une école de design de bateaux qui se serait appelée « L’eau, la mer et les bateaux ». Puis nous nous sommes ouverts et avons voulu nous projeter dans un projet plus large et plus écologique. Au nom évocateur », se remémore Maurille Larivière.

Membre de l’Université de Côte d’Azur, avec laquelle elle prépare à une formation de niveau doctorat The Sustainable Design School s’est installée à Cagnes-sur-Mer, tout près de Nice. Elle y dispense un diplôme de « Designer en innovation durable » en cinq ans après le bac reconnu par le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Une formation fondée sur des projets de recherche. « Chaque année nos étudiants travaillent sur huit à dix projets de recherche en développement durable posés par des entreprises. Beaucoup d’entreprises viennent nous voir pour comprendre ce qu’est le design et le développement durable et comment la génération des Milennials voit le monde de demain », explique Maurille Larivière.

Aujourd’hui The Sustainable Design School reçoit une centaine d’étudiants répartis sur ses cinq années. Après une première année mixte français / anglais, l’enseignement se fait ensuite entièrement en anglais. Les étudiants intègrent l’école après le bac ou après un premier diplôme mais toujours avec l’obligation de suivre au moins deux années de formation. Des étudiants de tous profils : tout juste bahcliers puis architectes, ingénieurs comme diplômés en sciences humaines et sociales. « Nous voulons d’abord qu’ils se sentent très concernés par les questions de développement durable. Qu’ils comprennent que le métier de designer c’est beaucoup plus que de l’esthétique : c’est mettre des valeurs au service de l’humain », confie Maurille Larivière.

SDS a d’ailleurs initié un projet appelé « New Normal » pour repenser notre quotidien en ces temps de crise du Covid-19. « Nous avons monté une grande plateforme pour observer et analyser les bouleversements actuels et imaginer des solutions innovantes. Sanitaires d’abord et, à plus long terme, plus globales », conclut le directeur.

 

 

 

à En septembre 2020T The Sustainable Design School et Skema créent ensemble un MSc Entrepreneurship & SustainableDesign en anglais. Au 1er semestre, les étudiants sont attendus sur le campus de SKEMA pour suivre des cours adaptés à l’environnement entrepreneurial. Au 2e semestre, les étudiants se rendront sur le campus de The SDS pour suivre des cours d’innovation et de design adaptés au développement durable. En fin de cursus, les étudiants devront réaliser soit un mémoire de recherche soit un business plan.

Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend