UNIVERSITES

Nouvelle direction de Sciences Po : les règles de la compétition

Sur le site de Sciences Po, le comité de recherche constitué pour préparer la décision des conseils relative au choix du futur directeur/administrateur de Sciences-Po a précisé les conditions dans lesquelles devait se dérouler la compétition. Il était temps puisque le dépôt des candidatures s’achève le jeudi 31 à minuit.

Le comité précise que « les dossiers seront examinés dans la première quinzaine de février » et que « dans la deuxième quinzaine le comité procèdera à l’audition des candidats qu’il aura retenus ». Il choisira ensuite parmi eux les candidats qu’il présentera aux conseils, dans l’ordre de préférence qu’il aura arrêté. Les conseils se réuniront « dès que possible » pour délibérer sur ces propositions.

Pour ce qui est du nom des candidats le comité dit avoir « estimé que ses membres devaient être tenus à la plus stricte confidentialité (en gras) sur l’identité des personnes ayant déposé leur candidature » et qu’il « appartient à ces personnes seulement de prendre l’initiative, le cas échéant, de faire connaître leur candidature ».

Dans la précédente procédure vingt candidats s’étaient présentés et quatre avaient été retenus : Gilles Andréan, Jean-Michel Blanquer, Hervé Crès et Dominique Reynié. Dans cette nouvelle procédure, c’est le nom de Jean Pisani-Ferry (photo), fils d’Edgar Pisani, président du think tank d’obédience libérale Bruegel, qui revient le plus largement selon Marianne. A l’appui de son analyse le magazine explique qui est également chroniqueur au Monde et que cale comptera en sa faveur « compte tenu de l’impact conservé par le « quotidien du soir » dans ce microcosme élitaire qui révère l’influence ». A suivre…

Olivier Rollot (@O_Rollot)

Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel). Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend