NOUVELLES TECHNOLOGIES

aivancity : une école de l’IA

Une nouvelle école se lance cette semaine en se consacrant au développement de l’intelligence artificielle (IA). aivancity School for Technology, Business & Society Paris-Cachan se définit comme une école hybride autour d’un triptyque intelligence artificielle, business et éthique. « Les entreprises qui réussissent ce ne sont pas seulement celles qui ont la meilleure technologie, ce sont d’abord celles qui ont le meilleurs business model telle Google. Il faut avoir une vision globale de l’écosystème pour y réussir et devenir des « AIgineers »», explique Tawhid Chtioui, le fondateur de l’école et ancien directeur de emlyon BS.

Les programmes. Après le bac, un bac+2 ou un bac+3, en Executive Education mais aussi au moyen de conférences et d’une « Clinique de l’IA », aivancity entend s’inscrire dans toutes les dimensions de l’IA. Sélectionnés sur concours propre ses étudiants pourront aussi bien y suivre un BCc Intelligence artificielle appliquée, qu’un programme Grande école (PGE) ou encore un MDSC Machine Learning for Business Intelligence. Ceux qui opteront pour le PGE après un bac+2 suivront pas moins de 2000 heures de cours en trois ans. 2000 heures que Tawhid Chtioui veut voire personnalisées : « L’enjeu c’est de mettre 100 étudiants dans le même amphi qui suivront 100 cours différents grâce au digital ». Des heures de cours mais pas forcément des cours tous créés par l’école. « Notre métier c’est d’être des ingénieurs de la pédagogie, pas des créateurs, et nous ferons appel aux ressources données par de grands acteurs comme LinkedinLearning. »

A Cachan dans les anciens locaux de l’ENS. Première école fondée en France sous le tout nouveau statut d’« entreprise de mission », aivancity fera sa rentrée en septembre 2021 dans les anciens locaux de l’ENS Cachan. Plus de onze hectares que le gouvernement aurait voulu transformer en logements quand la ville souhaitait absolument conserver son caractère dédié à l’enseignement supérieur. aivancity sera ainsi aux côtés de deux écoles d’ingénieurs : l’Ecam et de l’EPF. Cette dernière fait d’ailleurs partie des premiers partenaires académiques de l’école aux côtés des Arts et Métiers et de Berkeley Global. Le directeur de l’EPF, Jean-Michel Nicolle, dit « toute son estime pour Tawhid Chtioui qui a réussi en six mois à développer son projet » quand son homologue des Arts et Mériers, Laurent Champaney, exprime comment « les ingénieurs Arts et métiers du futur seront accompagnés de spécialistes de l’IA et de data scientists. D’où notre partenariat avec aivancity ».

  • Aux côtés de Laurent Champaney et Jean-Michel Nicolle, le collège scientifique compte en son sein des personnalités de l’enseignement supérieur comme Franck Pacard, l’ancien directeur de la recherche et de l’enseignement de l’Ecole polytechnique, Tawfik Jelassi, ancien ministre de l’Enseignement supérieur tunisien ou encore Amal El Fallah, l’une des professeurs les plus en pointe sur l’IA en France.
Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend