ECOLES DE MANAGEMENT

Un bachelor et un campus numérique à ESCP Europe

Avec un master régulièrement classé dans les trois meilleurs du monde par le Financial Times, une triple accréditation internationale (Equis, AACSB et Amba) et avoir doublé Essec dans la plupart des classements des écoles de commerce, ESCP Europe pourrait se reposer sur ses lauriers. Pas du tout et l’école a présenté cette semaine des nouveautés significatives.

Création d’un bachelor

Non, l’ESCP Europe n’a pas décidé de créer un bachelor en France – «Les prépas nous fournissent d’excellents élèves parfaitement capables de s’inscrire dans une logique internationale, explique Édouard Husson, son directeur général – oui, l’ESCP Europe entend ouvrir des bachelors dans les quatre autres pays où elle est présente (Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni) d’ici deux ans. «Dans le monde entier on travaille sur trois niveaux et les étudiants des quatre autres pays dans lequel nous sommes présents ne comprennent pas pourquoi il faudrait attendre d’avoir un bachelor ou une licence pour intégrer notre école», reprend Édouard Husson.

Pour autant tous les titulaires d’un bachelor qui durera trois ans, dans trois pays et en trois langues (sur le modèle de l’ex EAP) ne seront pas forcément amenés à continuer leur cursus en master à l’ESCP: «En moyenne dans le monde seulement 10 à 15% des titulaires d’un bachelor poursuivent leur cursus. Quant à ceux qui veulent aller plus loin, nous prendrons soin de signer des accords avec de prestigieuses universités dans le monde pour favoriser une poursuite qui n’a pas forcément vocation à avoir lieu chez nous. Ce que nous voulons c’est créer des bachelors d’excellence à l’image de notre master un international management».

Un campus numérique

Développé avec Paris 1 dans le cadre du PRES Hesam, un MOOC consacré au droit des entreprises va bientôt être mis en ligne par le Centre audiovisuel d’études juridiques des Universités de Paris (Cavej) en novembre. Réalisé avec le Politecncio de Madrid, un cursus complet de management, d’abord en espagnol puis en anglais et en français, sera bientôt en ligne. Le numérique est la nouvelle frontière de l’ESCP Europe. «Après Berlin, Londres, Madrid, Paris et Turin, notre sixième campus sera numérique», annonce ainsi Édouard Husson, le directeur général d’ESCP Europe, enthousiaste devant la révolution numérique à venir : «Demain un de nos étudiants à Berlin pourra suivre un cours dispensé sur notre campus parisien, en direct comme en VOD. Ce qui signifie aussi pour nous une vision nouvelle de la gestion des acquis de nos étudiants».

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend