ECOLES DE MANAGEMENT

BCE et Ecricome : qui sont les candidats 2016 ?

10434 candidats se sont présentés cette année dans les 23 écoles réunies au sein de la BCE. Ils étaient 10297 en 2015 soit une timide progression de 1,31%. Du côté d’Ecricome c’est au contraire une baisse de 0,97% qui est constatée avec 8082 candidats.

En détail du côté de la BCE on constate que, comme en 2015, le nombre des candidats 2016 de la filière ECS connaît une baisse (-95 candidats), ainsi que celui des filières littéraires de la BEL (-65). A l’inverse, et comme l’an passé également, les filières ECE et ECT poursuivent leur progression en affichant respectivement 187 et 94 candidats supplémentaires. La filière littéraire B/L est en hausse (+4,7%) alors qu’elle était en baisse l’an passé. Quant à la proportion de boursiers, elle remonte à 24,9 % (contre 24,6 % en 2015).

Les deux tiers des 23 écoles de la BCE connaissent une hausse du nombre de leurs candidats ou sont stables et un tiers une baisse plus ou moins sensible. C’est Skema qui connaît de loin la meilleure progression avec 7042 candidats et une hausse de plus de 6% devant le trio EM Strasbourg / ESC Rennes / Montpellier BS qui, en recrutant ensemble, progresse d’un peu plus de 3% (et 5825 candidats) et est suivi par l’ESC Dijon (+1,88% et 2817 candidats). Pour autant c’est encore Audencia qui arrive encore en tête cette année avec 7 807 candidatures (+0,8%) et précède Grenoble EM (7 368 candidatures, quasiment étal) et l’EMLYON (7 273 candidatures, soit une baisse de 0,7%). A l’autre extrémité, l’Inseec confirme la perte de compétitivité déjà notée dans ses résultats en berne de 2015 avec une baisse de 15,75% de ses candidats. L’association EM Normandie / La Rochelle / ESC Pau / ESC Troyes / ISC Paris baisse elle de 2,77%. Pour leur retour au sein de la BCE l’ESC Clermont recueille 1416 candidatures et Brest BS 1230.

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend