CLASSEMENTS / PALMARES, ECOLES DE MANAGEMENT

Ecoles de commerce : le « palmarès des palmarès »

Après l’Etudiant et Le Figaro c’est au tour du Point de faire paraître son classement des écoles de management. Si les gagnants des trois classements sont sensiblement les mêmes, il existe quelques différences marquantes selon les méthodologies employées. En additionnant les rangs des écoles classées par les trois magazines on parvient à un classement global qui vient nuancer certains écarts mais confirme l’essentiel c’est à dire la prééminence habituelle des cinq « grandes » (HEC, Essec, ESCP Europe, EM Lyon, Edhec) suivies d’un autre groupe de cinq en pleine recomposition comprenant Grenoble EM, Audencia, l’Iéseg, Toulouse BS et une ESC Rennes qui confirme sa forte progression et ses accréditations Equis et AACSB.

Estl 97 Mngt Palmarès des palmarès des écoles de management un classement global

Trois classements, quelques points de désaccord

Si les gagnants des trois classements de l’Etudiant, Le Figaro et du Point sont sensiblement les mêmes, il existe quelques différences marquantes selon les méthodologies employées. Dans les sous-classements, premier  à l’international selon l’Etudiant, HEC n’est ainsi que 3ème pour Le Point et même… 11ème pour Le Figaro. Mais si on calcule un classement général de l’Etudiant (voir ci-dessous), certaines différences sont encore plus marquantes :

  • 8ème pour Le Point, Skema est 16ème pour l’Etudiant et 10ème pour Le Figaro ;
  • Sup de Co La Rochelle est, cette année comme la précédente, 21ème pour Le Point alors que l’Etudiant la classe 34ème et Le Figaro 30ème ;
  • 33ème au global pour l’Etudiant, l’ISG est 25ème pour Le Point et 17ème pour Le Figaro ;
  • Kedge est 8ème pour l’Etudiant mais seulement 12ème pour Le Point et 14ème pour Le Figaro ;
  • 14ème pour l’Etudiant, l’Essca est 16ème pour Le Point mais n’apparaît qu’en 26ème place sur Le Figaro ;
  • 16ème pour l’Etudiant, l’EM Strasbourg est 19ème pour Le Point et seulement 25ème pour Le Figaro ;
  • 21ème pour l’Etudiant, l’Esce est 30ème pour Le Point et 33ème pour Le Figaro.

Palmarès du Point : l’Iéseg et l’ESC Rennes dans le top 10

Pour sa septième édition Le Point publie un palmarès sans trop de surprises par rapport à son édition 2014 puisque le top 5 reste le même (HEC, Essec, ESCP Europe, EMLYON, Edhec) mais avec un écart qui se rétrécit entre HEC et l’Essec en points : 95 pour HEC et 88 pour l’Essec contre 95 et 85 qui se rétrécit entre HEC et l’Essec en points : 95 pour HEC et 88 pour l’Essec contre 95 et 85 l’année dernière. Les trois autres écoles du « top 5 » progressent également et se tiennent dans un mouchoir de proche.

Derrière, mais tout de même à neuf points et seule dans la catégorie des « 70-80 points », Grenoble EM confirme qu’elle prend l’avantage sur Audencia et devance Skema (qui gagne une place), l’Iéseg et, ex-aequo à la dixième place, Toulouse BS et l’ESC Rennes. Gagnant chacune trois place, l’ESC Rennes school of business et l’Iéseg confirment qu’elles font bien maintenant partie des dix meilleures écoles de management françaises. Toujours du côté des bonnes nouvelles l’ESC Montpellier et l’Essca gagnent deux places (respectivement classés 12ème et 16ème) et l’ESC Troyes remonte de cinq (23ème) devançant l’ISG (25ème et quatre places de gagnées). Du côté des mauvaises nouvelles, Kedge perd trois places (12ème), Neoma cinq (14ème) et l’EM Strasbourg trois (19ème) alors que l’Esdes ferme toujours la marche avec toujours 10 petits malheureux points.

  • Du côté des BBA, le BBA Essec l’emporte d’une courte tête devant celui de l’Edhec, le Cesem et le Cesemed ex-aequo.

L’Etudiant : que donnerait un classement général ?

l’Etudiant publie trois grands classements (excellence académique, international et proximité des entreprises) plus une myriade de sous-classements (meilleur salaire, création d’entreprise, ouverture internationale, etc.) que chacun peut composer comme il le souhaite.

Dans le premier, l’excellence académique, HEC et l’Essec l’emportent ex-aequo devant l’Edhec, l’EM Lyon, l’ESCP Europe et l’Iéseg (également ex-aequo). Dans le deuxième, l’international, HEC est seul premier devant l’EM Lyon et l’Essec ex-aequo qui précèdent d’une courte tête un groupe composé d’Audencia, l’Edhec, l’ESC Rennes, ESCP Europe, Grenoble EM et l’Iéseg. Enfin pour la proximité avec les entreprises, l’ESCP Europe, l’Essec et HEC sont au coude à coude devant l’Edhec et l’EM Lyon.

Mais que donnerait un classement reprenant les trois items principaux (en gardant les items sélectionnés par l’Etudiant et en prenant soin de ne pas répéter les critères « professeurs internationaux d’excellence » et « labels internationaux » qui sont dans deux classements) ? Et bien il donnerait le même trio de tête celui du Figaro (HEC, Essec et EM Lyon) auquel se mêlerait l’ESCP Europe 3ème ex-aequo. Complètent le top 10 l’Edhec, Grenoble EM, Audencia, l’Iéseg, Kedge et, ex-aequo, l’ESC Renne, Montpellier BS et Toulouse BS.

BlogH 14-05 Classements écoles de commerce masters l'Etudiant nov 2014 v2

Le Figaro sacre HEC devant l’Essec et l’EM Lyon

Première en reconnaissance et en insertion professionnelle (mais seulement onzième à l’international), HEC conserve son rang et précède l’Essec, l’EM Lyon dans l’édition 2014 du Classement des écoles de commerce du Figaro. Suivent de très près l’ESCP Europe, l’Edhec et Grenoble EM (qui n’a que… 0,2 point de retard sur l’Edhec). Dans un deuxième groupe se trouvent l’Iéseg, Toulouse BS puis, quasi ex-aequo, Audencia, Skema, l’ESC Montpellier et Télécom EM qui précèdent, également quasi ex-aequo, Neoma, Kedge et l’ESC Rennes.

Si en 2013 HEC était bien sûr déjà première, elle précédait alors l’ESCP Europe et l’EM Lyon. En reprenant sa place de challenger n°1 d’HEC, l’Essec renforce le sentiment d’embellie qu’on avait déjà constaté dans le dernier classement des masters du Financial Times. Mais le grand vainqueur de l’édition 2014 du classement du Figaro est l’Iéseg : pour la première fois elle approche le haut du classement avec une excellente 7ème place (elle était 12ème en 2013). Un peu plus loin, l’EDC est la troisième grande gagnante : grâce à son insertion professionnelle, elle passe de la 31ème à la 19ème place. 13ème ex-aequo, l’ESC Rennes continue sa progression grâce notamment à une première place à l’international (devant l’ESCP Europe et l’ESG).

Du côté des déceptions, Kedge (-7 places par rapport à 2013), Neoma (-5) et l’Inseec reculent. « Une nécessaire période de consolidation pour ces groupes, qui doivent digérer ces acquisitions ou fusions », analyse Aude Sérés dans Le Figaro, saluant par ailleurs la réussite de la fusion de Skema.

Olivier Rollot (@O_Rollot)

Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot

Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives.
Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l’un des experts français de la Génération Y.
Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de « l’Essentiel du Sup » (newsletter hebdomadaire) et de « l’Essentiel Prépas » (webzine mensuel).
Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend