ECOLES DE MANAGEMENT

« Forward College est une Grande école européenne multidisciplinaire »

Forward College c’est la rencontre atypique d’un projet d’école français et de grandes universités britanniques comme le King’s College de Londres. Les étudiants de Forward College préparent en effet le passage des bachelors de ces universités britanniques tout au long d’un parcours qui les mène de Lisbonne à Berlin en passant par Paris. Rencontre avec Boris Walbaum le fondateur et directeur d’une école vraiment pas comme les autres.

Olivier Rollot : On vous a connu à la barre d’Article 1, la principale association promouvant la diversité dans l’enseignement supérieur. On vous retrouve à la direction d’une école qu’on pourrait qualifier d’élitiste. Pourquoi vous être lancé dans la création d’une école ?

Boris Walbaum : Tout au long de mon parcours – Cour des comptes, Bercy, McKinsey, le conseil  auprès des grandes écoles et universités et vous le citez Article 1 -, j’ai été un observateur passionné de l’enseignement supérieur. Je crois aussi beaucoup à la pertinence de la création d’un espace européen. Depuis 2021 je suis dans le cœur du réacteur avec la création du Forward College, une société à mission dans laquelle se sont impliqués des investisseurs privés comme Xavier Niel  Guillaume Poitrinal ou Corinne Vigreux, co-fondatrice de Tomtom et fondatrice de l’école Codam.

Et quand vous parlez d’élitisme sachez que 30% de nos élèves sont aidés financièrement et que cela représente   de nos revenus. L’excellence est compatible avec l’égalité des chances.

O. R : Comment définiriez-vous Forward College ?

B. W : Nous sommes une Grande école européenne multidisciplinaire qui Une sorte de London School of Economics mais plus technologique.

Nous sommes électifs avec un taux de 1 étudiant pour 11 candidats et 95% de reçus titulaires d’un équivalent d’une mention très bien ou bien d’un bac européen ou son équivalent.

Surtout nous sommes une école européenne avec un parcours trois ans / trois pays qui démarre à Lisbonne puis passe par Paris avant de se terminer à Berlin. Nous étions jusqu’à récemment implantés à Amsterdam mais la crise du logement y est tellement profonde que nous préférons nous installer à Berlin.

La première promotion a démarré son parcours en septembre 2021 à Lisbonne et est aujourd’hui à Paris où nos étudiants vivent ensemble dans une résidence de la Cité internationale universitaire où ils suivent également leurs cours.

O. R : Quel est le projet éducatif spécifique de Forward College ?

B. W : Nous avons une ambition holistique. Nous ne voulons pas seulement former d’excellents étudiants mais aussi les intelligences sociales, émotionnelles et pratiques. Nous voulons projeter l’enseignement supérieur vers demain alors qu’il avance plus lentement que le reste du monde.

Aujourd’hui tous les rapports pointent le déficit en compétences transversales, dont le digital mais aussi la gestion de projets , l’empathie ou le design. Chaque année nous proposons donc à nos étudiants une évaluation à 360° par les autres étudiants pour les aider à trouver leur voie. Nous ne voulons pas être normatifs.

Nous proposons à nos étudiants un programme de leadership conçu avec le soutien de recruteurs qui vise à développer ces compétences en parallèle de leur bachelor académique. Ce programme s’appuie sur la pédagogie par projet – projet social, projet digital, projet de consulting – et le développement personnel grâce à des modules centrés sur les compétences sociales et émotionnelles (gestion du stress, empathie, résilience, influence, etc.).

O. R : A quels diplômes prépare le Forward College ?

B. W : Nous avons conclu un partenariat avec l’université de Londres qui nous permet d’enseigner dans nos campus les bachelors conçus par le King’s College et la London School of Economics (membres de l’université de Londres NDLR). Nos étudiants passent donc les examens de l’université de Londres dans nos campus et obtiennent ses diplômes tout en suivant la pédagogie très personnalisée de Forward College avec notre corps professoral international.

Nous préparons à ces diplômes tout en délivrant notre propre diplôme du Forward College. Nous proposons à la fois une partie académique traditionnelle de nos partenaires et un tutorat individuel pour décrypter leurs points forts et faibles. Mais nos étudiants ne sont jamais en cours à Londres.

O. R : Comment cet accord fonctionne-t-il exactement ?

B. W : Nous sommes en fait accrédités par l’université de Londres pour préparer ses diplômes. Une accréditation que nous sommes d’ailleurs la première école non reconnue avant à bénéficier.

Nos étudiants bénéficient quant à eux d’une pédagogie très spécifique, faite de séminaires et de tutorat, et d’un apprentissage par projet : projet social, digital, extérieur en troisième année pour parvenir à un impact réel à la fin de l’année. Nous sommes très exigeants avec nos étudiants mais nous les soutenons également énormément.

O. R : Qu’est-ce qui motive particulièrement vos étudiants à vous rejoindre ?

B. W : Ils sont très attirés par la perspective de vivre dans trois pays mais aussi par le travail en petits groupes ou encore le tutorat. Ils se passionnent pour la combinaison entre l’excellence académique et les défis sociétaux. Et ce sont aussi bien des enfants issus de milieux modestes que très privilégiés qui nous rejoignent avec treize nationalités différentes : Européens, bien sûr mais aussi Américains, Brésiliens, Indiens, etc.

O. R : Quel est le coût de la scolarité du Forward College ?

B. W : Pour un étudiant européen, de l’Espace économique européen et de la Suisse, le coût annuel est de 14 500€. Pour les meilleurs élève il est également possible de suivre notre double bachelor pour 19 000€.

O. R : Comment comptez-vous vous développer ?

B. W : Notre première promotion compte 26 étudiants. La deuxième 63. Nous pensons doubler nos effectifs pour la troisième promotion qui démarrera ses cours en septembre 2023.

Previous ArticleNext Article
Avatar photo
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend