UNIVERSITES

Le nouveau trio gagnant de la CPU

Seul candidat le président de l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, Gilles Roussel, 50 ans, se succède à lui-même pour un second mandat à la tête de la Conférence des présidents d’université. Mais pas avec ses deux précédents colistiers, le président de l’université de Lyon, Khaled Bouabdallah, et l’ex présidente de l’université Lille 3 devenue rectrice, Fabienne Blaise. Le nouveau « ticket » est complété cette année par la présidente de l’université de Haute-Alsace, Christine Gangloff-Ziegler, et le président de l’université de Nantes, Olivier Laboux.

Président de l’université Paris-Est Marne-la-Vallée depuis 2012, Gilles Roussel a prouvé ces deux dernières années sa capacité à faire consensus au sein d’universités de plus en plus éloignées les unes des autres. Quoi de commun aujourd’hui entre les grands « féodaux » présidents d’université réunifiées de Bordeaux, Aix-Marseille ou Strasbourg, et ceux des « petites universités » de Nîmes ou du Mans. Lui-même président d’une petite université (qui n’a pas réussi à fusionner avec celle de Créteil), Gilles Roussel s’est justement entouré, en la personne de la présidente de l’université de Haute-Alsace, Christine Gangloff-Ziegler, de celle qui préside également aux destinées de l’Alliance des universités de recherche et de formation (Auref). Regroupant 21 universités de taille moyenne d’Angers à Tours en passant par Perpignan ou Reims, l’Auref fait en effet entendre une musique plus axée sur la proximité avec son territoire et la réussite des étudiants que l’excellence de la recherche. 

Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel). Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend