ECOLES DE MANAGEMENT

L’EM Normandie veut devenir une « school for good »

Le directeur général de l’EM Normandie, Elian Pilvin, présente sa stratégie et sa raison d’être : « Inspirer et Former les générations d’hier, d’aujourd’hui et de demain à devenir les acteurs d’un monde durable ».

Elle entend devenir la « première institution supérieure d’enseignement et de recherche postbac française de classe mondiale ». Pour cela elle construit un nouveau modèle pédagogique basé sur les edtechs tout en mettant en place un plan d’actions pour devenir une organisation à impact sociétal et environnemental positif en 2030. « Nous avons 8 ans pour que l’EM Normandie soit véritablement une School for Good for Life en 2030. Pour que l’école devienne « for All », nous créons l’assemblée School for Good. Unique en son genre, elle participera aux décisions afférant aux activités quotidiennes de l’école, sur les principes de la démocratie représentative », explique le directeur général de l’EM Normandie Elian Pilvin.

School for good. Sous le pilotage d’une nouvelle direction de l’Impact Sociétal et Environnemental (DISE), l’EM Normandie s’engage aujourd’hui à avoir un impact environnemental et sociétal positif à horizon 2030. Aux côtés d’UTOPIES, cabinet conseil en développement durable, l’école a pour cela associé l’ensemble des parties prenantes, collaborateurs, étudiants, institutions et partenaires dans ce changement et créé une nouvelle direction de l’Impact Sociétal et Environnemental (DISE) pilotée par Solène Heurtebis.

Dans ce cadre l’école met en place un plan d’action pour réduire l’empreinte environnementale de chacun et contribuer ainsi à la neutralité carbone de tout l’établissement. Mais l’objectif est plus large, il s’agit « d’intégrer à la dimension « Good » dans tous les programmes pour former les leaders responsables de demain ». « Nous lançons un parcours Sustainability, formation obligatoire aux enjeux socio-environnementaux pour tous les étudiants, certifiant avec la délivrance du Certificat Sulitest – dont l’EM Normandie est partenaire – à la sortie de l’école », explique Solène Heurtebis. Dans le même esprit l’école s’engage à consacrer 20% des cours de toutes les disciplines aux enjeux sociétaux dans tous ses programmes.

L’EM Normandie souhaite enfin devenir une école en avance sur les enjeux de son temps en « mobilisant toute sa communauté sur le chemin de l’engagement social et environnemental ». Un passeport individuel d’impact, de compétences et d’engagement sociétal et environnemental pour les étudiants et les collaborateurs est ainsi créé. Partagé avec les parties prenantes de l’école, il permettra à chacun d’ajouter son impact réel aux actions des autres.

Un modèle pédagogique basé sur les EdTechs. L’EM Normandie lance WARD, un outil collaboratif multi supports pour toute sa communauté qui repose sur une Intelligence artificielle (IA). Son utilisation doit notamment permetre notamment la personnalisation du parcours des étudiants et des suggestions individualisées en temps réel, une offre élargie de contenus, des algorithmes pour personnaliser et enrichir les apprentissages, premiers pas dans le métavers. Un centre d’innovation pédagogique et d’accompagnement des enseignants a pour mission de mettre en œuvre le nouveau modèle pédagogique.

 De nouveaux campus. Un tout nouveau campus en propre de l’EM Normandie à Dubaï a ouvert ses portes début octobre 2022. Il accueille pour sa première année d’activité des étudiants du Programme Grande Ecole (niveaux L3 et M1) et prévoit ensuite de recruter des étudiants internationaux. Le campus d’Ho Chi Minh (Vietnam) sera quant à lui lancé en 2023/24, puis un autre aux Amériques, du Nord ou latine, en 2024-25. « A chaque fois nous entendons être un établissement de droit local. C’est déjà le cas à Dubai comme à Oxford et Dublin. Cela le sera demain à Ho Chi Minh », établit Elian Pilvin.

L’apprentissage au cœur du développement. Le développement de l’apprentissage joue un rôle crucial dans le stratégie de l’EM Normandie. « Avec 2 100 contrats en alternance cette année, l’EM Normandie est la première grande école de commerce en nombre d’alternants. Grâce à notre CFA intégré, nous n’avons pas de quotas de places et nous travaillons sur un modèle disruptif d’alternance à l’international. »

 

  • En 2022-23, l’EM Normandie compte 6 300 étudiants répartis sur 8 campus (3 en France, 3 à l’international et 2 campus associés à la Réunion et en Martinique) dont plus de 1 000 étudiants internationaux et plus de 2 100 alternants en Bachelor, PGE et MS/ MSc. Depuis 2019 elle est passée de 320 à 450 collaborateurs. Le budget 2022-23 est de 74 M contre 38 M€ en 2018-19.
Previous ArticleNext Article
Avatar photo
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend