POLITIQUE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Le nouveau directeur du CNRS s’appelle Antoine Petit

Antoine Petit, 57 ans, a été nommé directeur du CNRS. Nommé président du conseil d’administration et directeur général de l’Inria en 2014, il en était auparavant directeur général adjoint. Agrégé en mathématiques et docteur ès sciences, professeur des Universités de classe exceptionnelle à l’ENS Cachan, Antoine Petit a d’abord été enseignant-chercheur de 1984 à 2004, assistant-agrégé à l’Université d’Orléans, maître de conférences à l’Université Paris-Sud puis à partir de 1994 professeur à l’Ecole normale supérieure. De 1993 à 1996, il est chargé de mission Informatique auprès du département Sciences et technologies de l’Information de la Mission scientifique et technique au ministère de la Recherche, puis membre du groupe d’experts Informatique de 1996 à 2000. En 2001 il est nommé directeur adjoint à la Direction de la recherche du ministère, en charge des mathématiques et des STIC, fonction qu’il occupe jusqu’à fin 2003. En 2004 il est détaché au CNRS, d’abord comme directeur scientifique du département Sciences et technologies de l’information puis comme directeur interrégional Sud-Ouest. Antoine Petit rejoint Inria en juillet 2006 pour diriger le centre de recherche Paris-Rocquencourt, puis par intérim celui de Saclay de mars à septembre 2010.

Il a également fait partie de la deuxième promotion de l’IHEST (Institut des hautes études pour la science et la technologie) en 2007-2008 qu’il présidait depuis avril 2017. Dans un entretien qu’il nous accordait en septembre 2016 pour évoquer son expérience il expliquait : «La distinction enseignant-chercheur / chercheurs que nous connaissons en France n’existe quasiment pas ailleurs où on peut juste moduler sa charge d’enseignement en fonction de ses performances en recherche». Il avait également pu voir comment on pouvait avoir des positions professionnelles à la fois dans la sphère privée et publique aux Etats-Unis alors que cela existait très peu en France: «En France c’est parfois difficile de conclure des accords entre les organismes de recherche et entreprises quand c’est très simple là-bas. Il n’y a qu’en voyageant qu’on peut appréhender ces dimensions culturelles».

Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel). Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend