ECOLE D’INGÉNIEURS

Nouvel INP Clermont-Auvergne : les ambitions des trois écoles fondatrices

Les écoles d’ingénieurs ISIMA, Polytech Clermont et SIGMA Clermont s’allient pour constituer un tout nouvel INP : Clermont Auvergne INP. Ce cinquième INP (après ceux de Bordeaux, Grenoble, Lorraine et Toulouse) regroupera 2600 étudiants dans dix domaines de spécialités et comprendra trois unités mixtes de recherche (UMR) et une école doctorale. La directrice générale provisoire du nouvel INP et directrice de SIGMA Clermont, Sophie Commereuc, le directeur de l’ISIMA, Alexandre Guitton et celui de Polytech Clermont, Christian Larroche, nous expliquent comment ce nouvel INP a vu le jour.

  • Christian Larroche et Alexandre Guitton entourent Sophie Commereuc qui dirige le nouvel INP

Olivier Rollot : Depuis quand travaillez-vous sur ce projet de rapprochement de vos écoles dans un grand pôle commun ?

Sophie Commereuc : Nos écoles collaborent depuis longtemps. En 2017 le site clermontois a obtenu le label Isite qui nous engageait dans les deux ans à la constitution d’un pôle d’ingénierie au sein de l’Université Clermont Auvergne. C’est comme cela que nous en sommes peu à peu venus à créer Clermont Auvergne INP après avoir envisagé différentes possibilités. Les attentes du monde économique et la politique de site nous ont en effet amenés à considérer le modèle INP comme celui qui répondait le mieux à notre vision et notre ambition.

Christian Larroche : Après avoir examiné différents scénarios, ceux d’une fusion et autres ont été écartés au profit d’un système plus fédératif. Dans ce cadre nous nous sommes assez vite et plus particulièrement intéressés à la façon dont Grenoble INP était organisé.

S. C : Plus précisément, le décret promulgué le 7 décembre 2020 acte la création de l’Etablissement Expérimental Université Clermont Auvergne et la transformation de l’EPSCP SIGMA Clermont en établissement composante. Clermont Auvergne INP conserve une personnalité morale et regroupe en son sein trois écoles d’ingénieurs internes.

O. R : La « prépa des INP » est un élément phare de l’identité des INP. Qu’allez-vous faire sur le site clermontois ?

Alexandre Guitton : Dès la rentrée 2021, et dès aujourd’hui sur Parcoursup, nous proposons 24 places dans cette prépa. Avec l’objectif de monter à 40. Pendant deux ans, les étudiants vont suivre un cycle préparatoire hébergé dans les locaux de nos écoles pour, à l’issue, intégrer l’une des 36 écoles du Groupe INP. De plus nos écoles possèdent déjà des prépas intégrées : CPI de la Fédération Gay Lussac pour SIGMA Clermont en chimie, cycle préparatoire PeiP pour Polytech Clermont et Prép’Isima pour l’ISIMA.

O. R : Comment vous organisez-vous au sein de vos différents réseaux : Polytech, Institut Mines Télécom (IMT) dont SIGMA Clermont est école affiliée et maintenant INP ?

C. L : L’ouverture et les coopérations multi-réseaux ne sont absolument pas remises en cause. Au contraire. Elles vont nous permettre de créer de nouvelles synergies et susciter de nouvelles initiatives.

O. R : Que va vous apporter de plus la « marque » INP ?

S.C : Le Groupe INP porte le Concours Commun INP (CCINP) sur lequel SIGMA Clermont et ISIMA recrutaient déjà. Notre affichage comme écoles du Groupe INP va nous permettre de gagner encore en notoriété et en qualité de recrutement.

C. L : La concurrence s’exacerbe avec des étudiants majoritairement issus d’autres régions à convaincre. Notre recrutement est largement national puisque ce sont seulement de 10 à 20% de nos étudiants qui viennent de notre territoire.

S.C : Nous avons l’ambition d’être de mieux en mieux identifiés partout en France mais aussi à l’international, de progresser dans les classements, et accéder à des nouveaux comme par exemple celui du Times Higher Education.

O. R : Vous pensez avoir également un impact plus fort à l’international ?

S.C : Nous comptons aujourd’hui 14% d’étudiants internationaux, notre volonté est effectivement bien de progresser. Pour cela nous avons déjà pris un virage important en passant certaines de nos formations, tout ou partie, en anglais.

O. R : Avez-vous de nouveaux projets de diplômes, bachelor ou autre, dans le cadre de l’INP ?

S.C : Aujourd’hui seule SIGMA Clermont propose deux parcours Bachelor mais avec un format post bac+2 en un an qui ne permet pas d’obtenir le grade de licence. Construits avec l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) ces deux bachelors ont pour objectif de former des cadres intermédiaires qui s’insèrent immédiatement sur le marché de l’emploi. Ce sont des expériences intéressantes que nous menons depuis maintenant trois ans. Il faut encore réfléchir à la possibilité de les voir déboucher sur un diplôme en trois ans.

C. L : Polytech Clermont dispense un Mastère Spécialisé® BIM pour la gestion intégrée des constructions Infrastructures – Ouvrages d’art – Bâtiments qui pourrait évoluer dans le cadre de l’INP.

S.C : Avec l’ISIMA, SIGMA Clermont propose également déjà un Mastère

Spécialisé ® en Data science pour l’ingénierie. Ensemble nous proposons 10 spécialités différentes en cursus ingénieur, fondées sur les expertises spécifiques et complémentaires de nos écoles.

A. G : Le recrutement, le développement de la recherche, les relations avec le monde socio-économique et le renforcement de notre ouverture à l’international seront, les forces de Clermont Auvergne INP.

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend