Non classé

Où en sont les Comue ?

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a publié le 9 novembre une note sur Les effectifs étudiants dans les regroupements d’établissements en 2015-2016. Plus de 1,6 million d’étudiants sont inscrits dans un établissement membre d’un regroupement, soit les deux tiers de l’ensemble des inscrits dans l’enseignement supérieur en 2015-2016. Pour les associations, le nombre d’établissements impliqués est généralement relativement retreint alors que les Comue sont plus larges. On dénombre plus de

dix établissements membres pour six d’entre elles, dont trois situées en Île-de-France. Avec 21 établissements, la Comue Université Bretagne-Loire est celle qui en compte le plus grand nombre. Dans ce contexte, seulement trois universités (Paris II, Evry-Val-d’Essonne et Savoie) ne sont qu’associées à des regroupements.

Du côté des grandes écoles si 65 écoles d’ingénieurs (en sus des écoles internes aux universités) sont membres de regroupements (dont dix privées), les écoles de commerce et de gestion sont peu représentées avec seulement huit à en faire partie sur les 191 recensées à la rentrée 2015. Plus largement, les établissements privés ne sont que 26 au sein des regroupements. C’est dans la Comue Université Paris Seine que la part des inscrits dans le privé est la plus élevée (30%), suivie de la Comue Université Côte d’Azur (11%).

Du côté des étudiants internationaux si la moyenne des effectifs (209 000 étudiants) est de 12% en 2015-2016 elle monte à 32% dans les Comue situées en Île-de-France (contre 24% pour l’ensemble des étudiants).

Autre chiffre intéressant : la part des enfants de cadres ou de professions intellectuelles supérieures varie également fortement selon les regroupements. La proportion d’enfants de cadres ou professions intellectuelles supérieures dépasse ainsi 40% dans toutes les Comue franciliennes (à l’exception d’Université Paris-Est et Université Paris Lumières où elle n’est que de 33%). Sur représentation des grandes écoles oblige, elle atteint même 58% à Paris Sciences et Lettres.

Olivier Rollot (@ORollot)

Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel). Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend