ECOLES DE MANAGEMENT

Palmarès des écoles de management : que dit « l’Etudiant » ?

S’il ne présente pas de grandes évolutions par rapport à l’édition 2018, l’édition 2019 du Palmarès des écoles post prépas de l’Etudiant apporte son lot de confirmations. Si le « top 8 » reste inchangé, Neoma BS et Skema BS gagnent deux places et rejoignent Audencia et l’Iéseg à la 7ème place. Le « Club des cinq » (HEC, Essec, ESCP Europe, Edhec, emlyon) de voit ainsi suivi par un « Clan des 7 » (Audencia; Iéseg, Neoma BS , Skema BS) entre lesquels s’intercale Grenoble EM.

De leur côté Kedge et Toulouse BS en gagnent une au détriment de Rennes SB (3ème à l’international quand même). Un peu de baume sur le cœur d’une TBS inquiète après ses baisses dans les classements en 2018 et sa médiocre performance dans le Sigem qui s’en est suivie. Les deux progressions les plus marquantes sont à mettre au crédit de l’EMLV (+4 places et huit points de mieux) et mieux encore de l’ISC Paris : cinq places de gagnées.

En revanche la douche est froide pour l’Essca et la Burgundy School of Business qui perdent chacune trois places. Si l’Essca perd seulement un point ses concurrentes, ICN BS et Institut Mines Télécom BS, en gagnent en effet chacune cinq et la dépassent. Quant à BSB elle souffre de la remontée de Paris School of Business et de l’EM Normandie et de carences dans ses relations entreprises. Mais la chute la plus rude est du côté de l’ISG : huit places de moins en un an. La raison : son visa, et donc son grade de master, ne lui a été accordé que pour un an par la Commission d’évaluation des formations et diplômes de gestion (CEFDG).

Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel). Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend