ORIENTATION / CONCOURS

Parcoursup 2021 : qu’en disent les lycéens ?

Selon une étude menée par le MESRI, Parcoursup a permis aux candidats de formuler les vœux qu’ils souhaitaient (88%), de formuler des vœux près de chez eux (77%) mais aussi en dehors de leur académie (71%). Près de la moitié des candidats a pu formuler des vœux pour des formations découvertes grâce au moteur de recherche des formations auxquelles ils n’avaient pas pensé.

Une très large majorité des candidats a pu bénéficier, lors de la phase de formulation des vœux, d’un temps d’échange consacré à leur orientation et/ou au fonctionnement de la plateforme (84%) et d’un accompagnement pour réfléchir à leur projet d’orientation apporté par leur professeur principal (76%, en légère baisse par rapport à 2020). Le plus souvent, c’est auprès de leurs proches et de leur famille (79%) ainsi que de leur professeur principal (60%) qu’ils ont cherché à échanger pour obtenir des conseils sur leur projet d’orientation et c’est également auprès d’eux qu’ils ont pu le plus récupérer des informations sur les formations les intéressant.

Un jugement global positif. 7 lycéens sur 10 se disent satisfaits tant par les formations obtenues que par les délais dans lesquels ils ont reçu leur proposition d’admission, même si la satisfaction était plus importante en 2020. De la même manière, près de 2/3 des lycéens sont satisfaits des délais. Ils étaient un peu plus nombreux en 2020.

Si la procédure Parcoursup apparaît comme stressante (82%), elle suscite des résultats largement positifs en ce qui concerne sa clarté (74%), sa fiabilité (66%) et son caractère personnalisé (58%). Les appréciations sont plus partagées quand sont évoquées sa transparence (52%) et sa rapidité (52%) et la perception du caractère juste des décisions prises par les formations de l’enseignement supérieur.

Les ressources les plus utiles pour y parvenir ont été le site Parcoursup (61 %) et celui de l’ONISEP (57 %), alors que les JPO/journées d’immersion des établissements supérieurs et les salons virtuels de l’orientation ont vu leur importance reculer du fait du contexte sanitaire. Ce sont les fiches descriptives des formations de Parcoursup qui suscitent la plus grande satisfaction : elles sont perçues comme claires, agréables à lire et complètes. Par ailleurs, elles permettent de comprendre ce qui est important pour l’accès aux formations, pour la formulation de son vœu et pour l’évaluation de ses chances de succès. Enfin, la rubrique « Connaissances et compétences attendues » donne une « idée juste au lycéen de ce qui est nécessaire pour réussir dans la formation et de leur chance de succès ».

Plus de la moitié des candidats ont utilisé les vidéo tuto de Parcoursup (89% de satisfaction), des comptes sociaux (86%) mais aussi de la rubrique contact et des tchats, webinaires et live de Parcoursup (73% pour les deux).

  • Etude menée auprès d’un échantillon représentatif de 1 010 lycéens de terminale de l’année 2021 et disposer d’un retour d’expérience de Parcoursup autour des 3 étapes clés de la procédure.

 

Le choix des spécialités du bac général est crucial pour intégrer une filière. Le site Monbacetmoi a été créé pour répondre aux questions des lycéens sur leur orientation. Beaucoup de filières ont travaillé pour donner des indications sur les choix de spécialités les plus adaptés. Pour établir un algorithme, HEADway s’est notamment appuyé sur les conseils qu’elles donnent sur Parcoursup pour établir quel choix de « triplettes » de première et de « doublettes » de terminale, ainsi que d’options, était idéal ; très adapté ; possible ou encore peu adapté.

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend