ECOLES DE MANAGEMENT

Passerelle lance son concours postbac

Après avoir vu le départ de l’EM Strasbourg, Audencia et l’ICN le concours Atout+3 a été dissout en 2019. Les six écoles de Passerelle qui en étaient membres – BSB, GEM, EM Normandie, ESC Clermont, IMT BS, La Rochelle BS – lancent en 2020 un nouveau concours « Passerelle Bachelor ». La sélection se fera sur le dossier scolaire et un test en ligne de 45 minutes sous format QCM qui accompagnera le passage des oraux sur le campus de l’école choisie de préférence. Et qui est généralement celui qu’ils choisiront ensuite dans le cadre d’un recrutement très local. L’oral se fondera sur un oral d’anglais – quatre images à commenter – et un autre individuel devant un jury. « Parcoursup a bien fonctionné en 2018 pour Atout+3 mais pas pour toutes les écoles. Toutes les écoles utilisent leur seuil de sécurité de toute façon cadré par Parcoursup », commente Jean-Guy Bernard président du concours et directeur général de l’EM Normandie. « Les candidats étaient très motivés et ont confirmé leurs vœux très rapidement », confirme Christine Heen, la directrice de la communication du concours.

Sur le concours « classique » le nombre de candidats post bac+3 (Passerelle 2) a dépassé celui des post bac+2 (P1) pour la première fois en 2018.

En P1 les titulaires d’un DUT représentent à la fois la moitié des candidatures et des reçus. En P2 les licences sont plus de 49% des candidats mais seulement 33,6% des reçus. Un taux beaucoup plus faible que celui de ceux des étudiants titulaires d’une licence professionnelle : 4,6% des candidats mais 58,7% de réussite soit encore mieux que les bachelors (55,3% de réussite et 39,3% des candidats).

En 2020 des écoles ayant là aussi quitté le concours (EM Strasbourg et Rennes SB pour l’Ecricome et l’ESC Pau) le nombre de places baisse à 2365 (1220 en P1 et 1145 en P2). A contrario le nombre de centres d’examens à l’international est en hausse. Toujours plus digitalisées les épreuves évoluent également. « L’épreuve de synthèse repasse à 2 h après un passage peu concluant à seulement 1 h 20 en 2018. De même nous revenons à une épreuve d’économie plutôt que de « culture économique » », explique Catherine Gautier de La Plaine, la directrice du concours.

La digitalisation entreprise en 2019 a permis d’abaisser les coûts. En termes de tarifs le passage des écrits va coûter 190€ (160€ pour ceux qui se sont inscrits avant le 28 janvier 2020) les boursiers en étant toujours exemptés. Le coût de chaque oral passe de 50 à 30€ (15€ pour les boursiers).

  • Les inscriptions du concours Passerelle seront ouvertes du 25 novembre au 2 avril. Les épreuves écrites auront lieu le 25 avril. Onze « training days » ont également lieu. Un nouveau site sera en lig
Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend