ECOLE D’INGÉNIEURS, ECOLES DE MANAGEMENT

Où en est le fundraising dans les grandes écoles?

La Conférence des grandes écoles (CGE) vient de publier la deuxième édition de son étude sur le fundraising au sein de ses écoles membres. 49 établissements ont participé à cette enquête sur la collecte qu’elles ont réalisée en 2015. Parmi elles les 30 écoles ayant collecté des fonds ont levé au total 54,5 millions d’euros, soit 4 % de leur budget total et 13,7 % de leur subvention publique. Cela représente une collecte moyenne par étudiant de 770 €. Avec une grande hétérogénéité puisque 97 % du montant global de la collecte est réalisé par seulement 14 établissements.  La hausse des levées de fonds par rapport à 2013 (53,8 millions d’euros) doit être considérée avec prudence dans la mesure où seules 13 des 30 écoles répondantes en 2015 avaient également participé à l’enquête en 2013 (le montant récolté par ces 13 écoles ayant augmenté de 14 % en deux ans).

60,5 % des fonds levés en 2015 proviennent d’entreprises, 37,5 % de particuliers et 2 % de fondations hors entreprises. Les 2/3 de la collecte auprès des entreprises (21,2 millions d’euros) proviennent des chaires d’entreprises.

Les « grands collecteurs » se différencient des autres par leur capacité à obtenir des dons importants en provenance des particuliers. C’est le cas des trois écoles ayant levé le plus de fonds en 2015 (plus de 30 millions d’euros au total) qui ont récolté plus de 7 millions d’euros auprès de leurs réseaux d’alumni.

Des résultats à mettre en perspective avec l’investissement des établissements. En 2015, 67 % seulement des 30 établissements ayant collecté des fonds avaient une équipe dédiée au fundraising, soit 57 équivalents temps plein (ETP) mobilisés. Un Par fundraising qui reste une activité récente pour la plupart des Grandes écoles : sur les 30 établissements, seulement 4 s’y étaient engagés avant 2008.

  • Parmi les 49 écoles ayant répondu 34 sont des écoles d’ingénieur, 11 des écoles de management et 4 « d’autres spécialités ». 25 sont sous statut public et 24 sous statut privé.
Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel). Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend