UNIVERSITES

Paris 1 Panthéon Sorbonne : une belle rentrée, un futur incertain

« C’est un vrai bonheur cette rentrée 2022 ! » La présidente de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Christine Neau-Leduc, se félicite de revoir ses étudiants comme avant la pandémie tout en rappelant que « la précarité étudiante n’a pas disparu » alors que son université « fait face à une tension immobilière endémique » avec seulement 80 000 m2 pour 45 000 étudiants. Une tension exacerbée par les travaux actuels en Sorbonne et alors que l’ouverture de nouveaux locaux porte de La Chapelle en 2025 – enfin financés ! – ne fera que « revenir à la normale ». Si la rentrée s’est bien déroulée c’est parce que l’université occupe une partie du site Censier quitté par La Sorbonne Nouvelle.

Gérer l’inflation des coûts. Comment toutes les universités Paris 1 s’inquiète particulièrement des augmentations de ses coûts, qu’ils soient liés à l’augmentation du point d’indice mais surtout à l’énergie. En tout ce seraient trois millions d’euros de surcoût énergétique que l’université devrait compenser en 2023 du fait d’une renégociation de ses contrats en novembre prochain. « Même si nous n’avons pas les mêmes besoins en énergie que des universités possédant des laboratoires nous devons nous inscrire dans la durée en terme d’écogestes. En revanche nous ne basculerons pas en enseignement à distance dont j’ai des doutes sur l’intérêt énergétique s’il s’agit de repousser les coûts à domicile », insiste la présidente. Alors que la ministre de l’enseignement supérieur a évoqué un financement par les fonds de roulement dans les universités qui en possèdent, Christine Neau-Leduc le refuse :« Un fonds de roulement n’est pas fait pour financer ce type de coûts mais pour nos investissements immobiliers ».

Le directeur général des services de l’université, Julien Benini, explique quant à lui avoir déjà « lancé un large mouvement de rénovation dans une logique de sobriété énergétique avec un impact significatif – 10% d’économies -, en 2024 ». Tout le parc automobile a également été renouvelé pour choisir des motorisations hybrides ou électriques.

Développer les SHS. Que doit devenir le campus Condorcet consacré aux SHS (sciences humaines et sociales) ? Ses problèmes d’organisation ont été stigmatisés cette année par la Cour des Comptes dans un rapport où elle indiquait que le risque était « grand que cet établissement, bien en deçà des attentes initiales, soit réduit à un rôle de gestionnaire d’un projet immobilier à ce jour inachevé ». Christine Néau-Leduc estime que « pour une meilleure efficacité de fonctionnement du campus Condorcet devrait être affecté exclusivement à Paris 1 ».

Autre évolution, l’alliance européenne Una Europa que mène Paris 1 s’est élargie cette année et compte aujourd’hui onze universités, de l’Union européenne mais aussi de Suisse avec l’université de Zurich.

Quant au « plan SHS » qu’évoque la ministre la présidente estime qu’il pourrait donner lieu à des « programme de type PEPR (programmes et équipements prioritaires de recherche) portés par les universités sur des thématiques qui permettraient de travailler en réseau sur tout le territoire ».

  •  Du 12 au 14 octobre vont avoir lieu à Paris 1 les Etats généraux de la recherche en SHS avec notamment l’objectif de la « rendre plus visible » explique Violaine Sebillotte, vice-présidente chargée de la recherche de l’université. Seront particulièrement interrogés le doctorat, l’articulation avec la formation ou encore l’impact de la recherche.
Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend