ECOLE D’INGÉNIEURS, ECOLES DE MANAGEMENT, POLITIQUE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, PROGRAMMES

Les 10 ans du groupe Ionis : et maintenant à l’assaut de la planète !

Fondé en 2003 Ionis Education Group, le principal groupe d’enseignement privé français, est passé en dix ans de 11 000 à 18 000 étudiants et de 80 à 150 millions d’euros de chiffre d’affaires. « Une croissance d’abord réalisée en interne avec le lancement de Sup Biotech, en 2003, de l’Etna en 2004 ou de Sup Interner en 2011 mais aussi par le rachat d’écoles comme l’ICS Bégué, en 2004, et de l’ESME Sudria en 2006 », explique Marc Sellam (photo), son président et fondateur. Une croissance qui permet aujourd’hui au groupe d’être présent dans toute la France avec, par exemple, les 12 implantations de l’Epitech.

Marc Sellam

S’implanter à l’étranger

Le groupe Ionis compte bien aujourd’hui s’implanter en dehors de ses frontières. « Avec son modèle de pédagogie par projet, l’Epitech sera le fer de lance de nos implantations à l’étranger en s’installant sans doute à la rentrée 2013 à Pékin au sein de la prestigieuse Beijing Jiaotong University », se félicite Fabrice Bardèche, le vice-président du groupe. En septembre 2014 ouvriront également trois antennes d’Epitech en Californie (San Francisco ou San Diego), en Grande-Bretagne et en Espagne. L’ESME Sudria a également des projets en Chine et en Grande-Bretagne. « Mais sans acheter de locaux, avec des modèles de coopération locaux », explique Marc Drillech, le directeur général.

Un nouveau modèle de financement : la PrepEtna

Recrutant jusqu’ici après un bac+2 l’Etna, une école d’informatique en alternance, va maintenant recruter dès le bac avec un modèle de financement original pour les étudiants. « Nous allons créer ce que nous appelons la PrepEtna pendant laquelle les frais de scolarité seront entièrement pris en charge par un fonds de dotation », reprend Fabrice Bardèche, fier d’un modèle dans lequel « les étudiants s’engagent à contribuer ensuite, à hauteur de 250 euros par mois à partir de la 3ème année, à la pérennité du modèle ». Tout cela dans le cadre d’un « simple engagement moral qui marque notre confiance dans cette génération ».

De nouveaux campus urbains

Installée dans les centres villes ou à proximité, le groupe Ionis compte maintenant profiter encore plus de la transversalité de ses formations (ingénieurs, arts, management, etc.) pour rapprocher ces univers dans le cadre de campus urbains. « Courant 2014 sera installé au cœur de Paris, dans le quartier Marais-Bastille, un campus numérique et créatif qui regroupera sur près de 10 000 m2 SUP’Internet, e-artsup et les trois écoles de l’ISEG Group », explique encore Marc Drillech.

De nouvelles écoles

Au-delà du développement des secteurs déjà traités, l’avenir du groupe Ionis est aussi dans la découverte de nouveaux univers et Marc Sellam annonce également l’ouverture « de nouvelles écoles dans le luxe et la mode, le design créatif, industriel et classique ». Rendez-vous bien avant dix ans pour en reparler…

Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel). Il anime également le blog HEADway et du blog du Monde « Il y a une vie après le bac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend