ECOLES DE MANAGEMENT

Les écoles de management françaises toujours leaders en Europe

Visualiser l’évolution du top 20 européen des business schools dans le classement du Financial Times depuis sa création en 2004 : https://app.flourish.studio/visualisation/1261751/edit

Avec 22 écoles classées, la France reste en tête du nombre d’écoles répertoriées cette année dans le Classement des business schools européennes 2021 du Financial Times. Ce ce classement, qui est une référence dans le monde entier, repose la sur une compilation de cinq autres classements : MBA, EMBA, Masters en management et deux classements de formation continue.

La France devance ainsi le Royaume-Uni et ses 19 business schools classées. Elle occupe même deux des trois places du podium puisque HEC Paris reste leader suivie par la London Business School et l’Insead. L’Edhec fait son entrée dans le top 10 et Audencia gagne 14 places pour se classer 31ème. Cette année, le Programme Grande Ecole de l’EDHEC était en effet entré dans le top 10 mondial des meilleurs Masters in Management en progressant de la 16ème à la 9ème place. Le Global MBA était entré pour sa part dans le Top 20 des MBA en Europe, avec un gain de 10 places en 2 ans. Quant à Audencia, elle doit d’abord sa progression au fort développement de son activité MBA, qui a permis la prise en compte de l’école au niveau européen pour ce programme, alors qu’elle est passé de la 55ème à la 44ème place mondiale pour son master in management.

Côté moins bonnes nouvelles la majorité des business schools françaises perdent des places. Sur 22 classées ce sont en effet quatorze qui régressent (elles étaient sept en 2020) pour quatre seulement qui progressent (elles étaient 12 en 2020 !) avec emlyon qui gagne une place. Au total la balance progression / régression des rangs est même négative de 98 points avec les lourdes chutes de l’IAE Aix-Marseille (-21) et de Rennes SB (-20). Pour cette dernière le faible nombre de réponses des diplômés a une nouvelle fois – la première fois c’était en 2015 – conduit le FT à ne pas la classer dans l’un des composants essentiels du ranking global qu’est son classement des masters in management. La chute dans le classement global était dès lors inévitable.

Derrière HEC Paris, la London Business School et l’Insead complètent encore une fois cette année le podium.

  • Le classement européen du Financial Times est basé sur une compilation de 5 classements : MBA, EMBA, Masters en management comptent chacun pour 25% de la position finale européenne, tandis que deux classements de formation continue représentent chacun 12,5% du résultat).
  • Visualiser l’évolution des rangs des écoles de management françaises dans le classement du FT :
Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend