UNIVERSITES

Effectifs universitaires : toujours en hausse sauf… en doctorat

Rien n’y fait. Le doctorat perd toujours du terrain en France. Comme le signale la note flash du Sies en 2020-2021, le nombre d’étudiants inscrits en doctorat continue à diminuer (- 2,3 %). Au total dans les universités (hors autres établissements membres ou composantes des établissements expérimentaux) les effectifs progressent de 0,8 % par rapport à 2019-2020. Les effectifs augmentent nettement en cursus licence (+ 1,6 %), avec un plus grand nombre de nouveaux bacheliers accueillis (+ 4,5 %) à la suite de la forte hausse du taux de réussite au baccalauréat. En master, les effectifs sont stables.

En licence, les effectifs sont en hausse, particulièrement en licence générale (+ 5,6 % après + 2,8 %). Si l’afflux de nombreux nouveaux bacheliers 2020 explique en partie cette évolution, la création de la licence avec parcours accès santé (LAS) attire de nombreux étudiants à cette rentrée. À la rentrée 2020, 13 600 étudiants sont inscrits dans ces parcours de licence, dont six sur dix en licence de sciences. Les inscriptions sont très dynamiques en 2ème et 3ème année de licence (respectivement + 9,1 % et + 10,3 %) avec de meilleurs taux de passage en niveau supérieur et l’arrivée en L3 des bacheliers du boom démographique de l’an 2000. La hausse est moins marquée en 1ère année de licence (+ 0,8 %), avec moins de redoublants.

L’augmentation est marquée en droit (+ 3,1 %), en arts, lettres, langues, SHS (+2,2%) et très modérée en économie, gestion, AES (+0,5%). Le nombre d’étudiants inscrits en IUT est stable, après un ralentissement de la hausse les années précédentes (+0,7% à la rentrée 2019 et +2, % à celle de 2018). Si la baisse du nombre d’étudiants en santé (-8,9%) s’explique, en grande partie, par celle des étudiants de 1èreannée, les effectifs diminuent également en médecine-odontologie (-3,8%).

Le nombre de nouveaux entrants en 1ère année est en hausse par rapport à l’an passé (+2,2% après une légère baisse de 0,4 % en 2019-2020). Comme pour les effectifs globaux, c’est en sciences que les inscriptions sont particulièrement plus nombreuses, notamment en sciences de la vie : +41,6%, discipline dans laquelle sont inscrits plus du tiers des étudiants en LAS. La hausse est aussi très élevée en Administration économique et sociale (AES), discipline dans laquelle peu de LAS ont été ouvertes : +16,5%. À la différence des effectifs totaux, les nouveaux entrants sont plus nombreux en IUT : +1%

Previous ArticleNext Article
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend