CLASSEMENTS / PALMARES

« Twitter Influence » de l’enseignement supérieur 2020: quelles personnalités s’imposent ?

Pour la cinquième année consécutive HEADway Advisory a étudié l’influence des établissements d’enseignement supérieur et de leurs directions sur Twitter. Cette année une nouvelle catégorie a été ajoutée : celle des professeurs « stars » : ces experts reconnus dans les médias et qui font également le buzz sur Twitter.

  • Ce classement a été réalisé pendant la semaine du 12 au 16 octobre 2020 en s’appuyant sur l’application Followerwonk à partir de laquelle HEADway Advisory calcule un score d’influence sur 100. Comme en 2019 HEADway a choisi d’optimiser ce score en prenant également en compte le nombre d’abonnés de chaque compte Twitter. Mais pourquoi ne pas s’appuyer seulement sur le nombre d’abonnés comme le font d’autres classements ? Mais parce que, sans même parler des faux abonnés qui sont légion sur Twitter, un compte peut être très suivi par simple curiosité quand un autre compte, même beaucoup moins suivi, génère beaucoup plus d’engagement de ses followers et donc plus d’influence. Un exemple : en ne prenant en compte que le nombre de ses abonnés le Prix Nobel d’économie, Jean Tirole, qui en compte près de 15 000, serait parmi les plus influents de l’enseignement supérieur. Oui mais voilà Jean Tirole n’a tweeté que dix fois depuis son Prix Nobel…

Jean-Michel Blanquer s’impose. Toutes catégories confondues Jean-Michel Blanquer s’impose pour la troisième année consécutive dans notre classement des personnalités en surfant notamment sur ses quelques 254 000 abonnés (soit près de 120 000 de plus en un an !). Ministre de l’Éducation son influence s’exerce très largement au-dessus de ce strict environnement, notamment avec la réforme du bac – premier diplôme de l’enseignement supérieur – qu’il porte. Il devance donc son homologue de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, classée sixième.

Derrière Jean-Michel Blanquer s’imposent des « professeurs stars » (Thomas Porcher, Dominique Reynié, Thomas Piketty, Alice Coffin, Philippe Merieu, etc.). Un seul directeur d’école ou président d’université atteint le top 20 : Thomas Froehlicher, directeur général de Rennes SB, qui a gagné pas moins de sept points d’influence en un an.

Les professeurs « stars », ces enseignants qui sont régulièrement interviewés dans les médias, connaissent une popularité plus en plus importante sur Twitter. L’économiste Thomas Porcher s’impose dans cette catégorie devant le politologue Dominique Reynié et le géopoliticien Pascal Boniface. N’ont pas été suivis les comptes des professeurs de médecine dont les classements sont très exceptionnels en cette année de pandémie.


Du côté des présidents d’université et directeurs de Grande écoles toutes catégories confondues c’est Thomas Froehlicher, le directeur général de Rennes SB, qui l’emporte au sein des présidents d’universités et directeurs de Grandes écoles. Le président d’université le plus influent est Guillaume Gellé (Université de Reims) le directeur d’école d’ingénieurs le plus influent Pascal Ray (Mines Saint-Etienne).

Autre catégorie, celle des directeurs de pôle ou d’activités, dans laquelle Frank Dormont, le directeur de la communication d’Audencia s’impose. Philippe Monin, directeur de la faculté et de la recherche de Skema BS le suit et Alain Goudey, directeur de la transformation digitale de Neoma BS, complète podium.

La dernière catégorie, celle des « influenceurs », regroupe des journalistes spécialisés mais aussi des recteurs, des politiques ou encore la présidente de Campus France, Béatrice Khaiat. C’est la journaliste de France Culture spécialisée dans l’éducation avec son émission « Etre et savoir », Louise Tourret, qui l’emporte ici devant l’adjointe au maire de Paris en charge de l’enseignement supérieur, Marie-Christine Lemardeley, et du recteur de la région académique Bretagne, Emmanuel Ethis (tous deux furent également président d’université).

  • Enquête réalisée par Juliette Lebeau
Previous ArticleNext Article
Olivier Rollot
Ancien directeur de la rédaction de l’Etudiant, ancien rédacteur en chef du Monde Etudiant. Olivier Rollot a développé de nombreuses expertises au service des communautés éducatives. Son expérience fait de lui un expert confirmé des stratégies de relation presse et des enjeux de communication et d’image pour l’enseignement supérieur. Il est également un expert reconnu des pédagogies innovantes et des nouveaux publics de l’enseignement supérieur, il est en effet l'un des experts français de la Génération Y. Olivier Rollot est directeur exécutif du pôle communication de HEADway Advisory depuis 2012 et rédacteur en chef de "l’Essentiel du Sup" (newsletter hebdomadaire) et de "l’Essentiel Prépas" (webzine mensuel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend